26 mars 2017

Automate

Automate   Il ne s'était jamais posé cette question Mais pourquoi donc je vis et avec quelle intention Il n'avait pas du tout cette interrogation Pour lui tout était simple et sans complication.   Il n'a pas mis en cause ni son éducation Ni les principes qui gouvernent la nation Pas plus parti en guerre comme chair à canon De mourir pour sa terre sans autre explication.   Quand il a rencontré la fille du patron Il l'a bien épousé sans aucune... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 17:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

26 mars 2017

Vertiges

Vertiges   N'avez-vous jamais eu quelque peu le vertige Quand vous réalisez combien le monde est grand L'univers est si grand que c'en est un prodige Et puis l'aube des temps c'était il y a longtemps.   Habitués à vivre dans un cadre étriqué Où les distances se comptent en mètres ou années Comment ne pas en être vraiment bouleversés Quand on voit ce qu'on pèse, quand on voit ce qu'on est.   Entre infiniment grand et fines particules Mais que... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 17:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 mars 2017

Quand elle me dit

Quand elle me dit   Quand elle me dit tais-toi Nous deux sous notre toit De sa petite voix Je sais bien que je dois   Respecter son silence Me faire tout petit Prendre de la distance Faire qu'elle m'oublie.   Quand elle dit où es-tu De sa voix si ténue Je sais qu'elle est venue L'heure si attendue   Où je m'en vais l'aimer Me faire désirer Enfin me rapprocher Et très fort la serrer.   Quand... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 17:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 mars 2017

Seul l'enfant

Seul l'enfant   Chasser la bartavelle comme au temps de Pagnol Partir en caravelle comme un espagnol Séduire quelque belle avec une bagnole Sous la citadelle, danser la carmagnole,   Faire en trottinette la guerre des boutons Et à la moulinette passer le potiron N'en faire qu'à sa tête comme au temps des donjons Où quelque pirouette en dansant au salon,   Courir dans les chemins avec des galopins Ne croire au destin qui nous prend par la main ... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 mars 2017

Amour en vie

Amour en vie   Donnez-moi de l'amour et donnez-moi la vie Donnez m'en quelques gouttes vous m'en verrez ravi Ce peut être un regard sur moi tendre posé Ou même pourquoi pas un tout petit baiser,   Je ne suis pas gourmand ni même difficile Une simple caresse voyez c'est très facile De peu je me contente pour en être heureux Un geste amical ou un mot amoureux,   Si vous ne m'en donnez, alors prêtez le moi Moi je vous le rendrai enrichi mille fois ... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 mars 2017

Alea jacta est !

Alea jacta est !   Si vous n'y croyez plus, si vous ne rêvez plus Pourtant vous êtes émus par la beauté du monde Mais il se peut pourtant que vous soyez déçus Par les hommes vos frères et leurs erreurs profondes.   Ne baissez pas les bras il y a toujours l'espoir Que d'autres hommes se lèvent pour dire fort qu'ils croient A un monde meilleur et à une autre histoire Que celle que l'on vit où bientôt tous se noient.   Car à ne rien tenter ou à n'y rien... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

26 mars 2017

Comment est-ce arrivé ?

Comment est-ce arrivé ?   Mais que se diront-ils plus tard les derniers hommes Si tant est qu’encore ils puissent être tels Survivants d'holocaustes et des pièges mortels Qu'ont semés autrefois en réponses à leurs pommes   De discorde,   Les peuples sur la terre dont ils ont hérités Sans penser qu'un beau jour devrais-je dire hélas, Le monde éclaterait alors de guerre lasse Et qu'il ne voudrait plus de ces êtres bornés ?   Comment comprendraient-ils ?   Que la terre était comme un vrais... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 mars 2017

Quiétude

Quiétude   Je glisse immobile sur des rails bien posés Autour de moi défilent près et monts très boisés Et le chuintement sur cette voie ferrée Des roues de la voiture, occupe mes pensées.   Dans ce bruit hypnotique je suis abandonné Mon corps est bien calé, le fauteuil incliné Ma vie est suspendue dans cet espace clos Parenthèse et voyage où flottent mille mots.   Ainsi coupé des choses et parfait étranger De tout ce qui m'entoure, n'ai plus... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 mars 2017

Accord-désaccords

Accord-désaccord   Dans le corps en déroute L'esprit est dans le doute Dans la chair en souffrance L'esprit veut délivrance.   Dans un corps qui exulte L'âme lui voue un culte Dans un corps qui se pâme L'esprit soudain désarme.   Et si le cœur fatigue La vie reste prodigue Et si le corps ne peut L'esprit toujours s'émeut.   Dans ma peau qui se fane Mon cœur toujours lui clame Si mes muscles eux fondent ... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 mars 2017

Moderne Sisyphe

Moderne Sisyphe   Je ne retiens mes larmes à ainsi alerter Lançant mes cris d'alarme pour les hommes éveiller Serais-je à répéter, à mon tour condamné Tel que le fut Sisyphe à pousser son rocher.   Je suis allé chercher la vérité cachée Serais-je donc puni pour l'avoir révélée ? Serais-je à mon tour Prométhée enchaîné Lié et par un aigle pour toujours torturé ?   J'ai voulu dire aux hommes ce qui les attendait Et s'ils m'ont entendu, ils ne... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]