sisyphe-coeur

Moderne Sisyphe
 
Je ne retiens mes larmes à ainsi alerter
Lançant mes cris d'alarme pour les hommes éveiller
Serais-je à répéter, à mon tour condamné
Tel que le fut Sisyphe à pousser son rocher.
 
Je suis allé chercher la vérité cachée
Serais-je donc puni pour l'avoir révélée ?
Serais-je à mon tour Prométhée enchaîné
Lié et par un aigle pour toujours torturé ?
 
J'ai voulu dire aux hommes ce qui les attendait
Et s'ils m'ont entendu, ils ne m'ont écouté
Serais-je comme Cassandre moi aussi méprisé
Nargué par tous les miens et ainsi ignoré ?
 
Tout ce qui est prédit voyez ça ne m'amuse
Ce ne sont pas hélas mots de Nostradamus
Mais prévisions savantes calculées par les sciences
Pour parvenir j'espère jusque à nos consciences.
 
Je ne veux point finir comme tous ces damnés
Je ne peux me résoudre pour autant à me taire
Je ne suis qu'une voix parmi bien des milliers
Qui veulent toujours croire et qui encore espèrent.
 
Je ne suis Jean-Baptiste à crier au désert
Appelant les sceptiques à embrasser la foi
En dépit des échecs je le dis je le crois
L'homme a autre destin que de forger sa croix.
 
Pierre-Jean BOUTET
cambredaze.canalblog.com