IMG_0823

Messages
 
Si l’on écrit pour soi et pour soi seulement
Alors on ne publie ou sinon on se ment
Le besoin est pressant de dire ses sentiments
Mais de les partager, c’est très satisfaisant.
 
Lorsqu’on est le lecteur exclusif de ses mots
Il n’est pas conclusif, l’avis que l’on se donne
Quand ce sont d’autres cœurs qui renvoient leur écho
Ce sont par d’autres chaînes qu’alors on s’emprisonne. 
 
Il n’existe de calme ni même de repos
Pour celui qui écrit et délivre ses maux
Quoique sera son choix, il devra en souffrir
Des âmes et des cœurs il sera le martyre.
 
Car il est des messages qui ne seront reçus
Ou d’autres non compris ou alors bien mal lus
Si les mots sont les mêmes, leur sens est ambigu
Et passe dans des prismes ou larges ou trop aigus.
 
Garde-toi oh poète d’être trop explicite
Conserve du mystère dans ce que tu récites
Chacun doit y puiser quelque inspiration
Associer tes images au fil de sa raison.
 
La poésie sais-tu est d’un autre univers
Où les règles qui règnent ne sont écrites en vers
Elle vient d’un ailleurs pour éclairer l’esprit
Et elle a pour devoir de n’avoir aucun prix.
 
Pierre-Jean BOUTET
cambredaze.canalblog.com