IMG_0822

Le mouchoir
 
J’ai trouvé un mouchoir hier sur un trottoir
Et je l’ai ramassé car trop curieux de voir
Qui ce mouchoir brodé avait pu laisser choir
Au vu de la beauté du modeste accessoire.
 
Quand je l’ai déplié ce tissu bien plié
Qui n’avait pas servi si je puis en juger
J’ai vu un monogramme élégant bien tracé
En lettres rouges et or sur un blason bleuté
 
J’ai humé doucement une douce fragrance
Qui allait bien de pair avec cette élégance
D’une féminité que j’aurai devinée
Rien qu’à voir la façon dont il était tissé.
 
Je me pris à rêver à sa propriétaire
Etait-elle bourgeoise, peut être châtelaine
En robes d’organdi ou en jupons de laine
Une dame hautaine ou une hétaïre ?
 
Avait-elle pleuré dans ce joli carré
Ou bien dissimulé des sourires volés
Simplement conservé ce mouchoir bien plié
Dans une de ses poches, aussitôt oublié ?
 
Avait-elle brandi comme un oriflamme
Le morceau de tissu pour déclarer sa flamme
Ou en guise d’adieu l’avait-elle agité
Sur un quai un beau jour pour celui qu’elle quittait ?
 
J’ai trouvé un mouchoir qui m’a fait voyager
Au fil de ces pensées qu’il a pu susciter
Soigneusement alors je l’ai vite rangé
Dans ces beaux souvenirs qu’on aime à visiter.
 
Pierre-Jean BOUTET
cambredaze.canalblog.com