19 février 2017

La flamme

La flamme Dans les voiles du temps se gonflent les tempêtes Dans les sables du temps se perdent les conquêtes Que s'effacent les regrets qui flottent dans nos têtes Que meurent tous les torts qu'on fait à la planète, Dans le vide du soir s'allument mille étoiles Sur l'horizon au loin, clignotent sur la toile Que s'inscrivent nos choix au profond de nos moelles Que nous soit épargnées vies à rebrousse-poil. Dans le brouillard des villes émergent quelques toits Dans les rues qui s'étirent les lumières sont lois Que s'éclaire la... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 21:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

19 février 2017

Victor et Delphine

Victor et Delphine C'est une étrange affaire que je vais vous conter Elle commence près Marseille en pays aubagnais Celui que par Pagnol tout le monde connaît Et dont les beaux santons vont dans le monde entier. C'est il y a bien deux siècles presque l'antiquité Quand on ne connaissait les acquis du progrès Les gens allaient à pied ou allaient à dos d'âne Du moins c'était le cas de beaucoup à Aubagne. En ce temps-là souvent ceux qui gardaient les bêtes Étaient jeunes enfants qui n'allaient à l'école C'est celle de la vie... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 21:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 février 2017

Arc en ciel

Arc-en-ciel Des bonds dans la neige, quelques traces laissées Comme des trous discrets dans la croûte blanche Le passage d'un cerf, d'un lièvre égaré Formant des hiéroglyphes qui sur la page tranchent. Partout si tu regardes tu verras des langages Ceux que mère nature nous donne en héritage Pour les interpréter en lire les secrets Pour mieux en respecter les règles et les décrets. Observe dans le ciel le vol des oies sauvages Le ballet élégant des troupeaux de nuages Où vois entre deux eaux ces bancs de poissons denses Qui... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 21:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 février 2017

Vengeance

Vengeance Quand vient la turbulence à faire voler les plumes Quand vient cette violence comme un écho posthume Quand en toi tout balance en remous, en écume Quand tu entres en transes de colère qui fume Réfrène un peu ton ire sous peine d'exploser Même si tu es ivre de vengeance à mener Jamais ne sera libre si tu la laisses éclater Tu ne pourras plus vivre, ni plus te regarder. On t'a fait préjudice en termes inacceptables Tu réclames justice si elle en est capable Si elle n'est artifice pour foules misérables Sinon le... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 21:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 février 2017

Une petite musique

Une petite musique Quand fugitivement la pensée vous effleure Elle est comme une mouche posée sur une fleur On la devine à peine on n'y prête attention Elle n'est même pas encore en question. À nouveau elle titille là tout en arrière-plan Elle pousse, elle intrigue pour venir plus devant Lors on secoue la tête comme pour la chasser Pour mieux se concentrer elle ne peut donc passer. Parfois elle est têtue et garde les manettes Et on finira bien par entendre sa voix Souvent pour nous aider à voir plus clair en soi Et on se dit bien... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 18:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 février 2017

Un écureuil en cage

Un écureuil en cage Il est de ces soucis qui reviennent et vous rongent Même en arrière plan ils sont une obsession Dans le tourment parfois l'impasse ils vous plongent S'ils ne sont résolus ils mettent sous pression. Impossible alors de penser autre chose Pour ce seul problème, prendre fait et cause Tourner et retourner dans sa tête toujours La maudite pensée et cela nuit et jour. Comme un écureuil qui galope affolé De plus en plus vite là dans son tourniquet Le cerveau en vrille penche pour le pire Augmentant la douleur vécue... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 18:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

19 février 2017

Tapis volants

Tapis volants Chasser de son esprit les miasmes de la nuit Reprendre de son corps le contrôle qui s'enfuit Ignorer les faiblesses d'une chair qui se plie Puis essayer d'entrer dans ce jour plein d'ennui, Comme un nouveau combat qu'il me faudra mener Toutes ces pauvres choses qu'il me faudra régler Tous ces gens rencontrés auxquels faut s'adresser Tous ces déplacements que je vais opérer Pourquoi un jour de plus, pourquoi un jour encore Ne change l'aventure si change le décor ? À quoi tout cela rime, à quoi tout cela mène Il n'y... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 18:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 février 2017

Jeune

Jeune Je me souviens bien sûr d'avoir été jeune Jeune d'abord enfant puis un adolescent Adolescent trop sage bien étranger au jeûne Jeûne de sentiments souvent incandescents Incandescents étaient mes rêves de conquête Conquête d'âme sœur ou de ces corps en fête Fête partout alors le monde était ouvert Ouvert à tous espoirs qui nous étaient offerts Offerts sur un plateau nous avons tout gâché Gâché toutes les chances par la cupidité Cupidité malsaine tueuse de libertés Libertés des peuples et planète blessée Blessée par nos... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 18:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 février 2017

Joyaux

Joyaux Parce qu'elle rime avec alarme Pourquoi faut-il qu'elle nous désarme, Pourquoi a-t-elle aussi ce charme Qui nous parle si fort à l'âme ? Elle ne fait aucun vacarme Elle a souvent couleur du drame Parfois aussi celle du brame Ce n'est qu'une goutte qu'on arme. Elle est faite d'une eau si calme Qu'elle glisse bien sur la lame Des joues meurtries de quelque dame Ou de messieurs sensibles au drame Comme une perle à l'œil elle clame Qu'elle souffre ou bien qu'elle blâme Mais l'émotion aussi réclame Qu'elle coule aussi avec... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 18:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 février 2017

Cauchemars

Cauchemars Gargouilles grimaçantes de nos vieux cauchemars Quand elles menaçaient du haut des armoires Quand nous étions enfants effrayés par le noir Qu'alors ces moulures tendaient leurs traquenards. La peur pourvoyeuse de ces spéculations Laisse la bride libre à l'imagination Pour donner ces monstres hors de toute raison Et pour nous enfermer dans sa propre prison. C'est la nuit quand nos yeux n'ont plus leur usage Qu'alors l'esprit recrée ses propres images Que sa fébrile vie anime ces miasmes Cachés dans ces recoins où sont... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 18:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]