25 février 2017

Au pied de la montagne

Au pied de la montagne Au pied de la montagne mais que j'étais petit Je ne veux qu'elle m'écrase alors je me suis dit J'ai donc gravis ses pentes vers son sommet joli Une fois tout là-haut que j'étais grand pardi. Devant le tas de pierres, j'étais anéanti  Ce gros tas me défie, lors que je me suis dit J'ai mis l'une sur l'autre et un mur a grandi  Et c'est ce joli mur que tout seul j'ai bâti. Les terres étaient immenses j'en étais tout surpris Par petit bout commence lors que je me suis dit J'ai tracé mes... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 09:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

25 février 2017

Boulot de rêve

Boulot de rêve  Faut-il que je l'avoue, j'ai un boulot de rêve  Pas de ces foutus jobs dont sais certains en crèvent, Ce n'est pas dû à lui si ma vie sera brève  Non plus à ce boulot si mon parcours s'achève. Car ce travail vois-tu c'est juste d'admirer Le moindre de tes gestes et toute ta beauté  Puis d'en tirer des mots à faire chavirer Les cœurs les plus austères ou les plus refermés. C'est de chanter la vie qu'à toi seule tu éclaires  De décrire tes actes dans chacun de mes vers C'est... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 09:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 février 2017

Le bout de fil

Le bout de fil Comme toi j'ai déjà un peu pesté sans doute Quand je cherchais du fil sur une bobine Ce bout bien caché qui ma patience ruine La tête penchée et le dos qui se voûte. La muse joue aussi à ces jeux irritants Quand elle tarde à donner un mot vous inspirant Quand tu cherches ce fil pour enfin démarrer  Qu'il se refuse alors à se laisser tirer. On dit fort justement que c'est le premier pas Qui est déterminant quelle que soit la quête  Tout l'enjeu donc consiste à accomplir ce pas Sans trop se... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 08:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 février 2017

Elans

Élans  Quand le film arrive enfin à cette scène  Qu'il prépare avec soin, vers laquelle il nous mène  Qu'on voit que ces deux êtres trop longtemps séparés  Vont sans doute à présent pouvoir se retrouver, C'est alors que je pleure comme une Madeleine C'est alors que mon cœur se vide de sa peine Dans ces élans qui portent l'un vers l'autre les héros  Dans ce moment si fort où le cœur est si gros. C'est parfois sur un quai, parfois sur une plage Une rue fréquentée, ou un lieu de passage En un... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 08:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 février 2017

Havre

Havre  Fut un temps où je croyais changer le monde Cette époque est passée, j'ai quitté la ronde De tous ceux qui prétendent gouverner le destin À présent je m'inquiète du premier matin. Je la connais cette belle parabole  De la petite goutte perdue dans l'océan J'y ai cru sans doute quand j'étais à l'école  Mais celle de la vie m'a tant déçu pourtant. Je laisse à de plus jeunes de porter ces drapeaux De croire aux oriflammes et aux grands idéaux C'est à ma thébaïde que je vais désormais Employer... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 08:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 février 2017

Séduction

Séduction  J'ai emprunté la route qui dit-on mène à toi De Cupidon les flèches ai rempli mon carquois Je voyais bien de tous les sourires narquois A cette conquête peut-être moi seul y crois. On dit que t'es belle et inaccessible Perchée haut dans ta tour, le cœur inflexible Cela a pour mérite que je connais ma cible Je sais de quoi ce cœur il faut que je crible. Au bout de mes traits j'ai mots irrésistibles  Ils ont tant d'attraits que rien ne leur résiste  Lorsque ces mots choisis sont entrés en... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 08:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

24 février 2017

La chaise vide

La chaise vide   Tous les jours je la vois, elle est là devant moi Elle est à sa place, elle ne la remplace La chaise trop vide comme mon cœur meurtri La vie est livide depuis qu’elle est partie.   Mon bonheur était simple, elle était là Aujourd’hui dans les limbes, il ne répond pas Quand l’être cher manque, n’est plus où il était C’est l’univers qui flanche, qui n’a plus d’attrait.   Chaque heure qui passe au cœur de mon foyer Le froid gagne un peu... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 07:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 février 2017

La grande tombola

La grande tombola   Il y eu longtemps des sages qu’on aimait écouter Leur parole était gage d’expérience partagée On ne mettait en doute leur volonté d’aider Ils nous montraient la route qui était dégagée.   S’il y a encore des sages leur voix est étouffée Par les nombreux messages dont la toile est truffée Ils sont plus à la page, on préfère ce qui brille On préfère entendre des choses plus gentilles.   Le monde est autruche devant la vérité Les... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 07:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 février 2017

Angoisses

Angoisses Tant de sujets d'angoisse pour qui voit l'avenir Trop de risques de poisse qui peuvent advenir Risques de krach bancaire, de fonte de banquise Où risques d'AVC, de choses qui défrisent. S'il existe un moyen d'éviter la déprime  C'est de n'y point penser, de les nier en prime On n'y peut rien changer, ou même y échapper  Alors vivons que diable, au lieu de bouder. On est tous dans cette barque qui va couler Un jour ou l'autre, alors faut se défouler  Goûter tant qu'il est temps à toutes... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 07:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 février 2017

Trouble-fêtes

  Trouble-fêtes  La poésie légère comme les jeux de mots Pour moi ce sont des thèmes difficiles de trop Je n'ai pas cette fibre ni même l'à propos Pour débiter des rimes que ce soit rigolo. C'est bien trop laborieux, ou c'est bien trop studieux Je taquine la muse, mais elle a l'air furieux Compromettre ma muse à ces jeux peu sérieux  C'est lui faire offense, je le vois à ses yeux. Il faudra vous y faire vous tous mes chers zinzins Je ne sais pas y faire pour être aussi malins Donc je ne rivalise... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 07:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]