19 février 2017

Le petit cirque

Le petit cirque C'était souvenez-vous dans nos petits villages La fête quand venaient les camions bariolés Du cirque itinérant qui faisait étalage De son beau chapiteau aussitôt déployé. Nous trépignions enfants à cet événement D'abord émoustillés par la vue des félins Des chevaux, des lamas ou des singes malins Et de voir le spectacle nous étions impatients. Quand le soir nous entrions sous la tente immense Pour y voir le clown blanc, le cheval qui danse Nous retenions nos souffles sur les acrobaties Là-haut sur le trapèze... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 22:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

19 février 2017

Jouvencelles

Jouvencelles Jadis on la nommait douce jouvencelle Cette demoiselle encore pucelle Était-ce irrespect ou tendre vocable Sot qualificatif ou juste mot aimable ? Il est vrai qu'à présent les temps ont bien changé Plus de cérémonies, seul le droit va compter Respect dans les règles, l'irrespect dans les mœurs On insulte, on agresse, où est passé le cœur ? Que c'était désuet mais que c'était charmant Ces égards accordés par quelque soupirant Ces regards éplorés jetés par ces galants À la belle choisie par leurs désirs ardents. Où... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 22:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 février 2017

Clapotis

Clapotis Les bateaux à l'amarre balancent dans la rade Mouvement hypnotique, invite aux escapades Je flotte avec eux sur les grands océans Autour des mers du monde je glisse dans le vent. Leurs hauts mats dépouillés réclament de la toile Toutes voiles dehors dérivant sous l'étoile Qui guide leurs transports a l'instar des boussoles Dont l'aiguille s'affole à l'horizon des pôles. Leurs coques sont si sombres caressées par le flot Qu'elles semblent des îles immergées dans les eaux Des tortues carapaces en leurs élans nomades Des... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 22:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 février 2017

Plus de place

Plus de place Cent fois il a tenté de griffonner la page De jeter mille mots, appel à son courage Pour dire combien la vie a pu le rendre sage Mais tout cela en vain, quelle que soit sa rage. Il a tant de vécus et aussi d’expériences Comment les raconter dans toute leur substance Il a accumulé tant de choses en conscience Mais pour les partager il ne trouve d’audience. Pourquoi toute une vie, toutes ces connaissances Tout ce qu’il a compris, pour pas de descendance Pourtant ce capital il voudrait le transmettre La sagesse... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 22:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 février 2017

Scènes nature

Scènes nature Une lune en médaille de ces reflets sur l'eau Lumière sépulcrale qui tombe en rideaux Et l'argent d'une nuit sur un ciel éclatant Mélange surprenant et de noirs et de blancs. Un horizon si fin qu'on n'aperçoit son trait Qu'entre le bleu du ciel et les flots outre-mer Dans un air si chargé d'embruns, d'humidité Qu'on pourrait y nager comme dans de l'eau claire. C'est un désert de sable sous un soleil de plomb Un lieu inimitable où tout fond, se confond Où tout est si semblable qu'il n'y a d'horizon Qui n'a pas de... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 22:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 février 2017

Brise la carapace

Brise la carapace Comment la chanterais-je la vie, quand tout est gris Comment lui sourirais-je, quand elle ne me sourit Pourtant elle est si belle quand le cœur est léger Vraiment elle est superbe quand on n'est pas piégé. Je brise la résille de ces mille soucis Qui forment cette grille qui mes jours obscurcit, Je chasse ces idées noires pour mieux les dissiper Et m'ouvrir à ces joies qu'elle sait dispenser. Tout ne peut être rose tout au long des années Il y a toujours des choses pour nous empoisonner Parmi les turbulences... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 21:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

19 février 2017

Fou-rire

Fou-rire Dans nos vies banales, l’incongru est souhaité Pour mettre du piment dans le gris des journées C’est arlequin pour sûr, c’est guignol bienvenu Parole inattendue ou acte saugrenu, Tout ce qui nous surprend sans trop nous effrayer Tout ce qui amuse sans bien sûr agresser, Vive les joyeux drilles, les boute en train nés Ceux qui nous font rire, savent nous dérider. Ce sont de vrais héros contre les vents contraires Qui ne courbent le dos et redressent la tête Qui ne prennent au mot cette tragique quête Que sait être la vie... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 21:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 février 2017

Séismes

Séismes Une houle fait rage tout au fond de mon cœur Elle brasse et refoule mes instants de bonheur Une marée de sang submerge mes ardeurs Le rouge est à la tête, le rouge est à l'honneur. Une onde traverse et foudroie mon éther Le monde m'apparaît soudain beaucoup plus clair Un visage emplit désormais ma lumière Le tendre est à la fête, l'amour porte le fer. Un nuage de cendres étouffe mes espoirs Il n'y a plus d'issue, il n'y a que du noir L'avenir est plombé, à rien je ne puis croire Le triste est la quête, le sombre à sa... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 21:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 février 2017

Paroles...

Paroles... Le bal des ambitions est bien dérisoire C'est pourtant bien souvent lui qui fait l'histoire Quand l'écho des égos tous avides de gloire Résonne haut et fort au milieu de la foire. Le vent des promesses souffle en tempête De quoi bien étourdir les cœurs et les têtes Sur leur apparence et leur belle allure Ils s'en vont séduire les foules au cœur pur. À la complexité, qui tous nous dépassent C'est la simplicité en tour de passe-passe Aux dangers effrayants qui s'élèvent partout C'est le repli sur soi et nous seuls... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 21:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 février 2017

La flamme

La flamme Dans les voiles du temps se gonflent les tempêtes Dans les sables du temps se perdent les conquêtes Que s'effacent les regrets qui flottent dans nos têtes Que meurent tous les torts qu'on fait à la planète, Dans le vide du soir s'allument mille étoiles Sur l'horizon au loin, clignotent sur la toile Que s'inscrivent nos choix au profond de nos moelles Que nous soit épargnées vies à rebrousse-poil. Dans le brouillard des villes émergent quelques toits Dans les rues qui s'étirent les lumières sont lois Que s'éclaire la... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 21:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]