carapace

Brise la carapace

Comment la chanterais-je la vie, quand tout est gris
Comment lui sourirais-je, quand elle ne me sourit
Pourtant elle est si belle quand le cœur est léger
Vraiment elle est superbe quand on n'est pas piégé.

Je brise la résille de ces mille soucis
Qui forment cette grille qui mes jours obscurcit,
Je chasse ces idées noires pour mieux les dissiper
Et m'ouvrir à ces joies qu'elle sait dispenser.

Tout ne peut être rose tout au long des années
Il y a toujours des choses pour nous empoisonner
Parmi les turbulences qui viennent nous heurter
On peut goûter les chances qui vont se présenter.

Comment les oublierais-je ces contrariétés ?
Comment échapperais-je à cette anxiété ?
Pourtant la vie est claire quand l'air n'est pas chargé
De ces courants contraires qui viennent tout gâcher !

Je romps la carapace, la coque maléfique
Qui pourrait me cacher l'essentiel du moment
Car seul en fin de compte importe le présent
S'il reste supportable j'en veux tout le magique.

Cessons d'envisager ce qui peut aller mal
Cessons de projeter nos angoisses dans l'instant
Le futur dans les limbes, la vie mène le bal
Ne passons à côté de la main qu'elle nous tend.

Pierre-Jean BOUTET