larme

Joyaux

Parce qu'elle rime avec alarme
Pourquoi faut-il qu'elle nous désarme,
Pourquoi a-t-elle aussi ce charme
Qui nous parle si fort à l'âme ?

Elle ne fait aucun vacarme
Elle a souvent couleur du drame
Parfois aussi celle du brame
Ce n'est qu'une goutte qu'on arme.

Elle est faite d'une eau si calme
Qu'elle glisse bien sur la lame
Des joues meurtries de quelque dame
Ou de messieurs sensibles au drame

Comme une perle à l'œil elle clame
Qu'elle souffre ou bien qu'elle blâme
Mais l'émotion aussi réclame
Qu'elle coule aussi avec la flamme

Quand c'est le bonheur qu'on acclame
On voit aussi perler les larmes
Elles sont les joyaux dont nos âmes
Sont si pleines quand on les désarme.

Pierre-Jean BOUTET