le regarddupoète

Une ombre

Un poète m'a dit
Il doit y avoir de toi dans ce que tu écris
Il n'y a de poésie que si elle est sentie,
Si elle dit ta vie
Il ne m'a convaincu car mon cœur se nourrit
Bien mieux de ce qu'il voit que de ce qui l'emplit.

Alors je me demande
Pourquoi parler de moi, de mes amours banales
De mes pauvres aventures, tristes ou sentimentales
Faut-il que je me fende ?
Pourquoi mettre en avant que cet individu
Alors que le monde, nous offre de plus riches vécus ?

C'est pourquoi je l'affirme
Ce n'est que mon regard, ce ne sont que mes mots
Qui se mettent au service de l'horreur ou du beau
À travers quelques rimes
Qui donnent à voir la vie, les idées et les choses
Autrement que ce que l'habitude propose.

Toutefois je l'avoue
Sans doute qu'au détour d'une émotion insigne
Un petit peu de moi se glisse entre les lignes
Pour s'adresser à vous,
Comme le musicien donne à sa partition
Comme un peu de lui-même dans chaque vibration.

Mais je reste lointain
Mais je ne suis qu'une ombre dans le fond du tableau
Qu'une teinte discrète dans le choix de mes mots
Comme un fond de teint
Qu'une présence à peine à travers mes propos
Qu'un esprit qui se prête à de doux vibratos.

N'accordez d'importance
Lors ne me cherchez-pas, et donc ne croyez-pas
Dans tout ce que j'écris qu'il s'agit bien de moi
Je ne suis dans la danse,
Que j'ai vécu l'histoire dont je me fais l'écho
Que j'ai connu l'amour dont je suis le héraut.

Ultime mise au point
Si je suis bien l'auteur et aussi l'interprète
Si je me fais voyeur et aussi juge ou prêtre
Je ne franchis ce point
Je ne suis pas l'acteur, ni même le sujet
Des textes que j'écris et que je vous soumets.

Pierre-Jean BOUTET
cambredaze.canalblog.com