11 décembre 2016

Jongler

  Jongler Jongler avec les mots, nous doués de paroles Fasciner les esprits de nos histoires drôles  Où entraîner des foules à des actions trop folles Des armes ou des mots faut garder le contrôle. Le langage est un dieu souvent protéiforme Il répond aux besoins qu'ont toujours eu les hommes Il se coule en diverses structures ou formes Répond alors toujours à d'exigeantes normes. Tous les arts utilisent eux aussi des langages Quand ce ne sont couleurs, alors ce sont des sons Ce sont aussi des pas, qui... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 18:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

06 décembre 2016

Sorti de la glaise

De la glaise Il crayonne quelques traits sur un bout de papier Dont naissent quelques formes sous des angles variés Il suçote pensif son fusain mordillé Et retouche patient un geste ou un nez. Alors quand il se tourne vers la masse d'argile Quand sous ses doigts agiles des choses prennent forme Quand de ce tas informe on voit surgir fragile La courbe nue d'un corps à l'image d'un homme On assiste à cet acte de pure création Quand du cœur de l'artiste s'extrait une émotion Qu'elle prend sous ses doigts une telle expression... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 07:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 décembre 2016

Le monstre

Le monstre Entrainé par la foule il se laisse porter Il doit suivre la houle qui semble se lever Il est alors si seul il se sent isolé Paradoxe du nombre contre sa volonté. Quelle est la liberté d’une foule hostile Quelle est la volonté qui alors la domine La raison n’a plus court car c’est l’instinct qui prime Une foule n’est rien d’autre qu’un animal docile. Lorsqu’on la caresse, elle se montre facile Encline à l’ovation, aux applaudissements Prends garde tu la blesses, entends ses grondements Tu la calmes ou l’excites si tu... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 22:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 décembre 2016

goûter

Goûter La table est recouverte de mille gourmandises Ce sont petits gâteaux et douces friandises Les verres et les tasses sont remplis de breuvages Que l’on boit lentement, petites gorgées sages On parle on discute de tout et puis de rien De ce temps qu’il a fait, des gosses, des élus Du dernier film vu, du bouquin qu’on a lu Des prochaines vacances, ou du week-end qui vient ; Dans la chaleur douillette que diffuse le poêle On s’abandonne un peu, les yeux parfois se voilent, L’ambiance est détendue, les paroles amicales C’est... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 21:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 décembre 2016

Du néant

Du néant La toile est le défi, sa surface le nargue Car il va y poser ces élans et ces vagues Ces traits et ces couleurs qui sont prêt d'exploser Qui en lui fort s'agitent et veulent s'exprimer. Ce qui jaillit de lui est parfois très construit Le moindre des détails il a déjà instruit Mais souvent cela naît au fur et à mesure Les images qui viennent ne sont pas toujours sûres. On reconnaît ici un lieu très familier On y voit visages par des gens inspirés Ce sont aussi parfois des tourbillons de feu De couleurs et de formes... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 21:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 décembre 2016

Dans les airs

Dans les airs... De ses doigts aériens il caresse les cordes Les yeux tournés au ciel il guette quelque chose Paupières plissées il attend qu'elle morde La douce mélodie qui fait danser la rose. Elle flotte dans l'air en notes capricieuses Qu'il assemble songeur en harmonies rieuses Il jongle avec les sons comme d'autres avec quilles Les vibrations de l'air ressemblent à des trilles. Il va broder patient accordées à l'oreille Les variations joueuses de son morceau du jour Il est d'un autre monde dans l'océan merveille Des ondes... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 21:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

05 décembre 2016

Soleil d'hiver

Soleil d'hiver Sur la terrasse ensoleillée la lumière rasante Etend loin les ombres des arbres dépouillés Le ciel est bleu acier, la bise est coupante Ce temps magnifique, il est aussi glacé. La terre est gelée et l'herbe a givré Tout à présent s'endort sous le froid hivernal Sont passées à présent les journées automnales On entre en saison de la neige en livrée. Des contrastes violents de soleil et de glace Quand entre les sapins on doit faire sa trace Que les lèvres gercées et la goutte au nez On aime néanmoins ces trop... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 21:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 décembre 2016

Première fois

Première fois Il monte sur l'estrade vivre ce grand moment Auquel il se prépare depuis ces derniers temps Sa main tremble un peu devant cet auditoire Il ouvre une page de sa nouvelle histoire. Sur le pupitre placé au centre de l'estrade Il pose un peu ému alors les quelques pages Il va lire à présent ses textes de ballades Inspirés du vécu de mille paysages. Les débuts sont timides, la voix hésite encore Un peu impressionné par les gens, le décor Au fil des mots des phrases il s'installe alors Une ambiance paisible et il prend... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 21:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 décembre 2016

Elan

Élan C'est un élan du cœur, langage informulé C'est un désir du corps si fort à peine né C'est comme une poussée aussi irrésistible Que peut l'être une flèche qui va droit sur sa cible Mystérieuse alchimie qui rapproche les êtres Mais cruel phénomène quand il n'y a de fenêtre Quand personne ne répond à la folle requête Quand rien ne se produit lors de ce tête à tête. N'est-ce pas un miracle quand les désirs s'accordent Qu'il veulent bien danser au son de même corde ? Il n'est besoin de mots sinon pour patienter Quand la... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 21:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 décembre 2016

Marcher

Marcher Marcher, marcher, avancer Et quel que soit le pas Trop lent ou cœur qui bat Avancer, marcher, marcher Pour aller on ne sait Mais aller de l'avant Avancer droit devant Pour aller on ne sait Ne pas rester sur place Il n'y a pas de place Ici le cœur se glace Ne pas rester sur place Tendre vers un ailleurs Le temps est orpailleur De temps il n'est bailleur Tendre vers un ailleurs Ne jamais reculer, Et ne jamais céder Se battre pied à pied Ne jamais reculer Tu le sais d'où tu viens Le sais-tu où tu vas ? Mais pourquoi tu... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 21:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]