Le-Troubadour

Troubadour

Il partira demain, à l’aube, au petit jour
Il rabattra le drap sur le lit des amours
Sa vie est ainsi faite il va de cour en cour
Il n’est pas sédentaire, il n’est que troubadour

Il chante ritournelle aussi le bel amour
Les dames y sont fières en de jolis atours
En tournoi leur conquête mérite le concours
Un foulard, une fleur sera leur seul retour.

Il charme de sa voix les belles au balcon
Il rêve même d’elles il est un peu gascon
Il sait se contenter de l’odeur du flacon
A ne jamais franchir le bord du Rubicon.

Sa vie n’est à l’image de ses belles ballades
Ses amours natures et sans galéjades
Il n’a qu’un seul habit pour dire ses salades
Il n’a qu’une tenue pour sauver la façade.

Qui dispense du rêve souvent ne le vit pas
Il donne et vend plaisirs que lui même n’a pas
Mais le temps du spectacle il est celui qu’il joue
Il se réjouira même du rire sur vos joues.

Pierre-Jean BOUTET
cambredaze.canalblog.com