barricade

Barricades

Il m'arrive de pleurer vraiment à chaudes larmes
Aux spectacles émouvants de l'amour et des drames
Et de ces émotions qui jettent l'un vers l'autre
Des êtres séparés, cette histoire et tant d'autres.

Quand je lis des choses qui me saisissent au cœur
Tant j'y retrouve aussi ce qui fait mon bonheur
La confiance, l'amour, aussi l'intelligence
Que les bons sentiments nous donnent en évidence

Plutôt que la violence, la peur et la vengeance
Qui me glacent les os et tuent mes espérances
Je suis porté plus haut quand je vois en présence
Des hommes accepter toutes leurs différences.

Je verse aussi des pleurs de vraie reconnaissance
La générosité j'avoue me met aussi en transes
Ouvrir ses bras à ceux et en toute décence
Qui ont tant de besoins pour simple survivance.

J'aime verser ces larmes tout seul devant l'écran
Ou devant un bon livre que je lis posément
Mais dans la vie courante on est bien trop méfiant
Pour se livrer ainsi et à la vue des gens.

On porte tous ce masque qui abrite nos peurs
On craint trop d'exposer notre âme ou notre cœur
Derrière ces barricades, on se croit hors d'atteinte
Mais notre compassion est-elle aussi éteinte ?

Pierre-Jean BOUTET
cambredaze.canalblog.com