entretien-du-sol-laval-soins-de-la-terre-laval

Terre à terre

On la piétine sans même y penser
On la griffe, laboure et blesse sans regret
On l'étouffe aussi sous de bien fortes croûtes
Dont on fait tous les jours nos parkings et nos routes

On en use sans frein et on ne la partage
Jamais que si toujours on y trouve avantage
On clame de l'aimer mais ce n'est qu'une idée
Dans la réalité elle n'est que méprisée

On la fouille on la creuse pour aller arracher
En son sein de secrètes ressources bien cachées
On la fore, on la saigne, on l'exploite à fond
On va toujours plus loin et toujours plus profond.

On la souille, on la laisse avec tous nos déchets
Et puis on va plus loin à nouveau rechercher
Quelques endroits encore où pouvoir la presser
De nous donner encore davantage à piller.

Dans des temps plus anciens elle était vénérée
Comme une vraie déesse généreuse adulée
On la priait alors d'aux hommes accorder
De prospères récoltes dans sa grande bonté.

À présent on la traite pire qu'une catin
En retour de ses dons elle n'a que dédain
Un jour si elle se venge de tous ces actes odieux
Nous n'aurons pour pleurer alors plus que nos yeux.

Pierre-Jean BOUTET
cambredaze.canalblog.com