boite2

Un jour une chenille...

Un jour une chenille naquit dans un cocon
Elle sortit bien vite de cette jolie prison
Elle vit autour d'elle beaucoup d'autres comme elle
Qui se précipitaient hors de cette nacelle.

Une faim dévorante s'empara alors d'elle
Et elle du ramper comme elle n'avait pas d'ailes
Grimper en haut des tiges pour dévorer des feuilles
Et se mettre à grossir de cette vie qu'on cueille.

Un beau jour tout s'arrête elle ne contrôle rien
Tout soudain elle secrète des fils et mille liens
Qui tissent autour d'elle comme une carapace
Elle ne sait pas très bien ce qu'alors il se passe.

Alors elle s'endort et la magie s'opère
Dans cette chrysalide où elle est mise aux fers
En elle tout transforme son corps et sa structure
C'est la métamorphose que fait dame nature.

Un jour de cette coque naquit un papillon
Il sèche alors ses ailes et fait révolution
Morte est la chenille, vive le papillon
Qui vole dans le ciel en jolis tourbillons.

Toi comme la chenille tu dois d'abord grandir
Puis un jour tu sauras quel est ton avenir
Tu dois d'abord apprendre les choses de la vie
Tu dois d'abord comprendre où elles sont tes envies

Alors le jour viendra de ta métamorphose
Ce n'est pas douloureux non plus un lit de roses
Tu déploieras tes ailes comme le papillon
Un adulte sera, plus un petit garçon.

Pierre-Jean BOUTET
cambredaze.canalblog.com