24 septembre 2016

Les ravages du temps

Les ravages du temps   J’aimerais ignorer les ravages du temps Je voudrais souverain, conserver mes printemps Je méprise les attaques, sournoises, des secondes Je renie tout ce qui veux, me chasser de ce monde.   Ce cadeau qu’est la vie, est-il empoisonné ? A peine on se réjouit, qu’on est déjà fané Cela prend trop années à un homme pour voir Que c’est le seul présent qui constitue l’espoir.   Pourquoi faut-il si jeune, perdre en apprentissage Ces... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 07:24 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

24 septembre 2016

Madeleine

Madeleine   Je n’oublierai jamais le contact de ta main Et ce sourire chaud sur ma vie de chagrin   Alors que je n’étais qu’un homme aux abois Acculé, poursuivi par la faim et le froid Que je n’avais en moi de lumière d’espoir Tu m’a ouvert ta porte, c’était déjà le soir.   Je grelottais misère, dans mes habits froissés J’avais je crois la fièvre, j’étais faible, harassé Tu m’as donné un bol d’une soupe bien chaude Tu m’a sorti sans mots alors de ma... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 07:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 septembre 2016

Défi

Défi   Errer dans les couloirs enchevêtrés du temps Se perdre dans les méandres des hasards de fortune Hurler à pleins poumons dans le vent sous la lune Vomir tous les démons qui harcèlent ses tempes   Choisir de renoncer à poursuivre un cap Boire et s’enivrer dans d’immenses hanaps Faire entendre son rire comme un ricanement Blasphémer tous les dieux, sans les craindre vraiment.   Embrasser l’aventure, partir en caravane Arpenter les déserts,... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 07:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 septembre 2016

Années lumière

Années lumière  Je n’ai de l’infini jamais pris la mesure Des étranges dimensions qui sont hors de nature Lorsque quelqu’un me dit qu’à des années lumière Existent des planètes où la vie pourrait naître Ca me parle autant que lorsque je rêve A des mondes oubliés où parfois je m’élève. Mais la réalité, dépasse l’imaginaire Tant elle recèle, de choses extraordinaires. Je n’ai de la richesse, jamais convoité Ni l’or, pas plus le luxe qu’on y fait miroiter ... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 07:13 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
24 septembre 2016

Représailles

Représailles   Quand la bombe a frappé, le temps s’est suspendu Le temps d’un battement avant que dans la rue Le bruit n’étouffe tout, les débris tombent drus La poussière n’obscurcisse et la vie et la vue.   Ils en sortent sonnés les êtres survivants Ils ne sont déjà plus comme ils étaient avants La bombe a gommé des pages dans leurs vies Et les jours insouciants, et même leurs envies.   Ce sont des âmes mortes, qui ne guériront pas De ce drame... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 07:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 septembre 2016

Au delà de mes mots

Au delà de mes mots   Dans la nacre opaline de très beaux coquillages Dans la crème qui flotte sur le lait au matin Dans la mousse d’écume qui borde le rivage Dans le tissu tendu sur un lit de satin   J’ai voulu retrouver la couleur de ta peau Jamais de comparable, n’en ai vu de ma vie Si douce et si pâle, que nul autre n’en vit La décrire demeure au delà de mes mots.   Dans l’azur d’un ciel clair après un temps d’orage Dans les eaux cristallines... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 07:03 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

24 septembre 2016

Chagrin

Chagrin   J’ai essuyé la larme qui perlait à tes cils J’ai serré contre moi ta poitrine gracile J’ai offert mon épaule à ta tête penchée Je n’ai pas dit un mot, pour ne pas te blesser.   Le dernier refuge où on peut se lover Là ,c'est sûr personne ne viendra te juger Les bras d’une mère, présente au foyer L’épaule d’un père, solide et muet.   Accueillir ta peine, elle tremble ta lèvre Ecouter ton chagrin, en calmant ta fièvre Ne parler qu’à... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 06:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 septembre 2016

Le vieux refuge

  Le vieux refuge Toi qui est assourdi par tous ces véhicules Dans cette grande ville là où tu déambules  Toi qui ne sait plus bien où te mènent tes pas Qui réalise aussi que des buts, t'en a pas. Viens donc dans le refuge là -haut dans la montagne Où ne se font entendre que les cris des rapaces Les cascades d'eau claire et le souffle du vent Viens-t-en sans un bagage, que tes seuls vêtements Il y a tout ce qu'il faut, le juste nécessaire Pour surtout te chauffer, si tu es volontaire. Toi qui ne peux... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 18:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 septembre 2016

L'appel de la cloche

L'appel de la cloche   C'est le bruit d'une cloche agitée fortement Qui alors me ramène dans un lointain passé Celui de mon enfance quand maman appelait Sa nichée turbulente par ce clair tintement.   Nous étions égaillés partout aux alentours De la grande maison entourée de pinèdes Nous jouions librement comme des arapèdes Hors de portée de voix, mais nous n'étions pas sourds.   A ce son singulier nous courrions forcenés Le premier arrivé était... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 18:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 septembre 2016

Dans les cartables

Dans les cartables   Combien j'étais serein, lorsque j'étais enfant Quand je vivais sans freins, me contentant de peu Quand je n'avais de peine, m'adonnant à ces jeux Nourris de tous ces rêves que l'on fait en piaffant.   Je trouvais dans les livres d'étranges personnages Dont les mille aventures égayaient l'enfant sage Dont les jours s'écoulaient, entouré d'affection Apportant toujours plus de réponses aux questions.   Je courais la campagne, pinèdes et... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 18:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]