14 septembre 2016

Paradoxes

Paradoxes   On vit des temps de crise mais au regard de quoi ? Famines, pestes et guerres qui frappaient autrefois Etaient des cataclysmes qui ne laissaient parfois Que peu de survivants derrière leurs exploits.   Il y avait tant de pauvres qui vivaient peu de temps Les époques étaient sombres et les progrès très lents Les enfants lors vivaient comme avant leurs parents Et ils ne connaissaient que peu de changements.   La fin du monde était à leurs yeux... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 06:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

14 septembre 2016

Métro

Metro   Quand je prends le métro à Paris quand j'y suis Me viennent des questions qui n'existent qu'ici Tant de gens différents réunis par hasard Tant de destins aussi qui n'échangent de regards   Comme une parenthèse qui s'ouvre dans ces vies Dans laquelle chacun passe comme la pluie Un moment suspendu où il n'est pas question De partager des rires ou des conversations   Avez vous remarqué qu'hormis les bruits du rail Y règne un silence digne de... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 06:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 septembre 2016

Monoculture

Monoculture   Une plaine immense et jusqu'à l'infini Elle étale ses blés uniformes et jaunis Pas d'oiseaux dans le ciel où les rares nuages Sont les seuls à bouger dans tout ce paysage.   Aussi loin que tu peux porter là ton regard Tu ne vois que le blé partout obstinément On dirait que la terre ne connaît de hasards Que n'y pousse d'autre herbe, et n'y vit aucun chant.   Là où jadis était une grande savane Parsemée de bosquets, et de vie animale ... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 06:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 septembre 2016

Miracle

Miracle   Qu'aurais-je fais sans toi et sans cette rencontre Un beau jour de juillet, à midi à ma montre Sans ce hasard troublant qui t'a mise sur ma route Je nagerais c'est sûr encore en plein doute.   Quel signe du destin, alors comment n'y croire Qu'était prédestinée ce que fut notre histoire Qu'elle n'était écrite dans nos deux trajectoires Cette rencontre là, pierre blanche plus que noire !   Remercierais-je assez, celui qui tient les dés ... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 06:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 septembre 2016

Trop vite !

Trop vite !   Une vie sur des rails, il te faut oublier Tes jours ne suivent plus une voie obligée Que ce soit par hasard, ou que tu l'aies choisi Les chemins de traverse sont de mode aujourd'hui.   Si tu avais un cap, j'en suis heureux pour toi Mais tu ne le tiendras, tu devras réviser Dans ce monde qui change, et cela sans arrêt La route que tu suis, l'adapter à ces lois.   Seuls les caméléons ont chances de survie Si tu es immobile, tu seras... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 06:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]