image

Hostile
 
Étouffé par le sang de sa propre colère
Déversant des propos aussi durs que sa haine
Le sauvage en lui, de l'humain a fait taire
Les derniers sentiments, et plus rien ne le freine.
 
Cela fait trop longtemps qu'il perd tous ses repères
Tout espoir s'est enfui, il n'éprouve de peine
A présent il tuerait aussi bien père et mère
Il ne croit plus en rien, et la haine le mène.
 
Abandonne l'illusion que vers nous il revienne
Pour toujours s'est perdu, a renié l'amour
Il n'y a plus de discours avec ce fou qui tienne.
 
Celui qui par erreur emprunte ce chemin
Celui qui se choisit aussi cruel destin
Il se bannit lui même de nos vies pour toujours.
 
Pierre-Jean Boutet
cambredaze.canalblog.com