Donneur de leçons ?

Si parfois je vous donne cette impression fâcheuse
De jouer dans mes vers au donneur de leçons
Alors je m'en excuse, de façon très piteuse
Car ce n'est là, bien sûr, en rien mon intention.

J'observe autour de moi, j'interroge ma vie
Je vois toutes les choses avec un autre œil
Que celui que j'avais quand j'étais plein d'orgueil
J'essaie de l'expérience, de ne faire déni.

J'ai fait bien des erreurs et j'en ferai encore
Mais bien sûr pas les mêmes, à moins d'un mauvais sort
Je confie aux poèmes, mes pauvres conclusions
Elles sont personnelles, répondent à mes questions.

Souvent pourtant j'observe, qu'elles font aussi écho
Chez certains d'entre vous quand je prête mes mots
Pour dire choses banales, de nos vécus communs
Sur la belle planète, où nous sommes plus d'un.

Si quelques vibrations pouvaient sur la grand toile
Changer les positions de nombre d'entre nous
Peut être qu'un orage grossirait fort partout
Pour souffler le bon vent dans, du monde. les voiles.

Certains disent qu'une aile de papillon qui bat
Peut faire trembler la terre très loin en contrebas
Si nous disons très fort chacun à sa manière
Que nous voulons enfin un autre sort sur terre

Alors nos voix unies, nos volontés de faire
Feront bien réfléchir tous les hommes de fer
Qui comme chevaliers dans leurs vieilles armures
Ne voient plus clair autour, ni périr la nature.

Alors je prends le risque de vous déplaire encore
De vous faire partager mes espoirs et mes peurs
De toujours dénoncer ceux qui nous disent à tort
On s'occupe de tout, ne pensez qu'au bonheur.

Même si dans le vide je dois clamer très fort
Jamais je ne renonce, à défier le sort
Le mien bien m'indiffère, j'ai tout goûté dehors
Celui de mes enfants, amor plutôt qu'à mort.

Pierre-Jean Boutet
cambredaze.canalblog.com