27 août 2016

Je ne suis pas de bois

  Je ne suis pas de bois Je cède volontiers, je ne suis pas de bois Aux mille tentations de nos corps qui ont soif Pourquoi me priverai-je de ces plaisirs de roi Je ne suis un ascète astreint au riz pilaf. Je hume avec délice les crus les plus subtils Je réjouis mes papilles de plats pleins d'artifice Les saveurs les plus rares et les plus volatiles Je n'en ferai jamais le moindre sacrifice. Si nous avons cinq sens c'est pour les éprouver  Tant qu'à faire goûtons ce qui nous plait de mieux Les couleurs, les... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

27 août 2016

Autant en emporte le temps

Autant en emporte le temps   Je suis resté muet, elle a passé la porte Que pouvais-je lui dire, pour éviter qu’elle sorte Oh triste conclusion d’un amour qu’on emporte Comme le vent le fait d’une feuille trop morte.   Ca reste un mystère que rencontrent les hommes Quand soudain tout s’arrête, comme tombe la pomme Que de tout ce vécu, ne reste rien en somme Que toute l’aventure s’efface sous la gomme.   On peut toujours chercher quelques explications Se... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 07:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 août 2016

Au sommet

Au sommet   J’ai le souffle coupé devant un tel spectacle Les montagnes s’étalent devant moi à foison Comme en rang de bataille, et jusqu’à l’horizon Au souffle des grands vents, comme autant d’obstacles.   La neige y étincelle sur leurs flancs ébréchés Le soleil s’y reflète pour les immaculer La roche en découpe les crêtes et les sommets Les nuages s’y accrochent en écharpes drapées.   Plus haut il n’y a rien qu’un ciel d’un bleu acier Que ne souillent... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 07:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 août 2016

Toutes voiles dehors

Toutes voiles dehors   J’ai fait de grands voyages dans des pays lointains Et vu des territoires ignorés des humains J’ai vu bien des spectacles, plus grands qu’aucune scène N’aurait pu en montrer quel que soit le mécène.   J’ai rencontré des êtres plus étranges qu’hostiles Souvent me suis senti auprès d’eux si fragile J’ai observé des mœurs que nos goûts puritains N’auraient pu accepter, pas plus hier que demain.   J’ai chevauché des monstres plus hauts que... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 07:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 août 2016

Utopie

Utopie   Qu’on me donne un cor plus puissant qu’une épée Pour clamer haut et fort combien on s’est trompé On a cru bien à tort que se développer C’était dans tout on mord, il faut tout attraper !   Qu’on me donne une voix, plus forte qu’un ouragan Pour crier chaque fois, qu’on nous trompe et qu’on ment Pour dire que j’ai foi, dans les hommes pourtant Sauf quand ils ont pour loi, d’être sourds ou violents.   Qu’on écoute tous ceux qui nous montrent la voix ... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 06:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 août 2016

Un cri

Un cri   Que j’aimerai pouvoir vivre comme autrefois Lorsque j’avais souci de ma seule existence Et que l’esprit léger, mais pas sans insouciance J’abordais l’avenir plein d’espoirs et de foi.   Les temps n’étaient pas roses, on croyait au progrès Il y avait bien des choses que l’on voulait changer On se battait alors pour de belles idées On pensait que les hommes voudraient les adopter.   Aujourd’hui je suis triste et bien désenchanté Le monde a basculé... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 06:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

27 août 2016

Plongée au delà du miroir

Plongée au delà du miroir   Je flotte entre deux eaux sous la poussée des palmes J’observe les coraux au milieu de ce calme Seuls des sons de remous amortis, assourdis Parviennent à mes oreilles comme de lointains bruits.   Je ne pèse plus rien en milieu aquatique J’évolue en souplesse et juste en impulsant A mes bras, à mes pieds de discrets mouvements Et à travers le masque le spectacle est magique.   Il y tant de couleurs, plus que dans l’aquarium Qui... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 06:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 août 2016

Trop vieux

Trop vieux   On me dit t'es trop vieux, pour être optimiste La fougue de ta jeunesse elle t'a déserté Tu ne vois plus le monde qu'avec une âme triste Tu regardes derrière au lieu que d'espérer.   J'aimerais avoir tort et te donner raison Et je ne doute pas de ta belle énergie Je soutiens la confiance que tu as dans la vie Mais je vois que le feu a pris dans la maison.   Je vois que l'incendie progresse bien trop vite J'observe ce que l'homme encore... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 06:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 août 2016

Aveugle

Aveugle   Prends moi par la main, je ne vois plus bien Pourquoi ce chemin qui ne mène à rien Tiens moi fort la main, je ne sais plus bien Quel est le chemin, dont je ne sais rien.   Pendant très longtemps, droit je suis allé Vers mille et un buts que me suis fixés Lors je croyais bien savoir où j'étais Et aussi bien sûr ce que je voulais.   Je ne me posais de questions alors Que pour avancer, arriver au port Ne m'interrogeais que sur le comment ... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 06:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 août 2016

Au secours !

Grand père perdu   J'en ai trois devant moi, trois jeunes garçons Ce sont mes petits fils, un bébé, deux nistons On m'a laissé tout seul face à ces garnements En me disant mon vieux, sont là occupe-t-en.   Savez vous mes amis combien ont d'énergie Les enfants de cet âge, toujours en mouvement Et toujours réclamant une attention constante S'intéresser à eux est chose épuisante.   Le bébé de deux ans est une vraie merveille Chaque geste qu'il fait est... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 06:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]