image

Amour discret
J'aime jusqu'à ton ombre qui court sur mon chemin
J'aime jusqu'à ce vent que tu déplaces en vain
J'aime surtout ton rire qui s'égrène le matin
Quand j'entends sous la douche glisser ton gant de crin.
J'aime ces gloussements que tu émets parfois
Quand une chose drôle provoque cet émoi 
J'aime quand tes cheveux flottent si librement
Qu'il font devant tes yeux comme un rideau mouvant.
J'aime même de loin reconnaitre ton pas
Quand enfin tu reviens et te souviens de moi
J'aime jusqu'aux textos que bien trop rarement
Tu m'envoies pour me dire, coucou de temps en temps.
J'aime te regarder sur ces quelques photos
Que je garde précieuses comme autant de cadeaux
J'aime te voir sourire à la vie, aux oiseaux
A voir sur ton visage cet éclat sur ta peau.
J'aime même tes absences, alors que je t'attends
Et que monte en moi ce désir si puissant,
J'aime quand en riant, tu me traites de fou
Avant que de jeter tes doux bras a mon cou.
Pierre-Jean Boutet
cambredaze.canalblog.com