16 août 2016

Mes délires

Mes délires  Qu'il est doux de glisser dans de vagues délires  D'aligner mille mots, de les laisser jouer  Il en sort bien parfois, comme des airs de lyre Venues de quelques limbes qu'on ne peut situer. J'aime de la clepsydre entendre s'égoutter Une à une les perles de ma vie qui se tait  J'observe fasciné, couler le sablier Mille particules s'égrènent sans cesser. Au bord du fleuve Styx, il m'arrive de guetter La barque de Charon pour pouvoir le héler  J'aimerai tel Morphée prisonnier de... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

16 août 2016

Emotions

  Émotions  Est-il même possible que de s'imaginer Une vie dépourvue de toute sensation Sensation de douleur ou même de bien être  Seules la vue et l'ouïe en seraient les fenêtres. À quelles émotions vibreraient donc ces êtres  Sans charnelles impulsions, que de mourir ou naître  Des sentiments normaux, pour nous élémentaires Comme l'amour, la haine pourraient ils même être ? Tout n'y serait peut être que de froides pensées  Tournées vers la survie et le droit d'exister Ces entités... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 14:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 août 2016

Mon etoile

Mon étoile  Il m'arrive souvent de partir en goguette Sans carte ni boussole, je m'en vais au hasard D'une route qui s'ouvre et qui fait la coquette Je n'y résiste pas, je suis un vrai musard. Beaucoup vont dans la vie, armés de certitudes Ils ont planifié leurs moindres habitudes Jamais ne s'aventurent en terre inconnue Avant que de l'avoir entièrement mis nue. Moi je vais en confiance butinant mes plaisirs Quand prends le train en gare, c'est le tramway désir  Je suis prêt aux surprises que réserve la... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 09:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 août 2016

Les voix de la nature

  Les voix de la nature  Je me suis endormi Près de ce ruisseau clair Je me suis assoupi A entendre cet air Le glou-glou que fait l'eau Caressant les cailloux Combien ce son est doux Propice au repos. Dans un profond sommeil Au cœur de la clairière  Protégé du soleil J'ai plongé depuis hier Le souffle de la brise A travers les feuillages Passe comme un nuage Comme ce son me grise. Dans ce vert pâturage Là je me suis couché  Les yeux vers les nuages Me suis pris à rêver  Le... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 08:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]