image

La vie continue
Je me laisse emporter par la vague et sa force
Vais-je donc ce coup ci franchir le Rubicon ?
J'ai envie de briser l'arbre et son écorce 
Tout mon corps est en feu, et je suis rubicond.
Cela fait trop longtemps que je piétine au seuil
De la porte fermée de cette femme en deuil
Elle doit retrouver le chemin du soleil
Retrouver ce sourire qui toujours m'émerveille.
Où trouver le courage de briser la prison
Où son cœur s'est muré et n'entend plus raison ?
On dirait que c'est elle qui gît dans le cercueil
De cet enfant perdu et qu'elle s'y recueille.
Je me laisse emporter et qu'importe après tout
Seul un amour plus grand peut rompre cet enclos
Où sommeille son cœur, et troubler ce repos
Qui n'est que l'antichambre, d'une mort qu'on n'avoue.
Du temps s'est écoulé, oui beaucoup trop de temps
J'ai longtemps attendu, oui bien longtemps je crois
Est venu le moment pour son chemin de croix
D'achever son parcours, revenir aux vivants.
Moi aussi j'ai souffert de perdre mon enfant
De ce manque affreux j'ai eu mal tout autant
Mais la vie continue, l'avenir est devant
Je me bats tous les jours pour aller de l'avant.
Pierre-Jean Boutet
cambredaze.canalblog.com