image

Princesse
Je l'observais en tapinois
Charmé par son joli minois
Quand elle brossait ses longs cheveux
Devant son miroir amoureux.
Je les voyais briller ses yeux
Émerveillés de sa beauté 
Dont si fort se glorifiait
Qui la faisait l'égale des dieux.
Moi je n'étais pour elle qu'une ombre
A son service il y a grand nombre
De ces servants attentionnés 
Dont elle ne pouvait se passer.
Les prétendants se succédaient
Tous attirés par sa beauté 
Mais elle n'était que vanité 
Elle aimait tant se pavaner.
Mais ce n'était qu'un paravent
Moi je savais que tout derrière 
La princesse si d'elle fière 
Une petite fille rêvait du vent.
Je l'avais connu si petite
Une gamine si gentille
Qui avait bien vite compris
Les dures leçons de la vie.
Quand on nait à la cour du roi
Qu'on est princesse mais pas prince
On comprend vite que tous en pincent
Pour hériter fortune de roi.
La petite fille se protège 
Par ses caprices et son manège 
Tant qu'il durera elle comprend
Qu'elle pourra vivre comme elle l'entend.
Je ne suis pas prince charmant
Je rêve d'être son amant
Peut être qu'un jour elle verra
Dans son miroir que je suis là.
Lors nos amours seront secrètes 
Afin que personne ne les répète 
Nous passerons par le miroir
Dans l'autre monde plein d'espoirs.
Pierre-Jean Boutet
cambredaze.canalblog.com