image

Fausse route
J'ai regardé pendant longtemps
Tout ce beau monde s'agiter
Je n'ai compris qu'avec le temps
Pourquoi ainsi ils se pressaient.
Ils courent tous après le temps
Comme s'ils allaient en manquer
Ils ne prennent jamais le temps
De reposer, de rêvasser.
Ils croient la course contre le temps
Être le sens de l'existence
Mais ils se trompent tout le temps
C'est l'accepter qui est délivrance.
Ils veulent tant remplir leur temps
Qu'ils en perdent du temps à vivre
Ils ont peur de perdre leur temps
Mais l'ignorer c'est être libre.
Ils disent partout, tout le temps
Qu'ils veulent en avoir de libre
Mais ils ne voient pas que le temps
C'est chaque instant qu'il nous faut vivre.
Mais moi je rêve du beau temps
De nos amours couleur cerise
Je sais hélas jamais le temps
Ne guérira les cœurs qu'il brise.
Pierre-Jean Boutet
cambredaze.canalblog.com