image

Révélation 
Je n'avais pas de peine, j'étais froid et distant
Je regardais le monde comme indifférent 
Chaque jour à ma tâche, monotones actions
Je n'avais d'intérêt ni même de passions.
Je crois même hélas que le mot émotion 
N'était même pour moi qu'une vague notion.
Je vivais dans ma niche comme bulle de savon
Ou comme poisson rouge dans son triste aquarium.
S'il y avait autour de moi des bruits et des couleurs
Moi je n'en ressentais ni musiques ni odeurs
Tout me paraissait terne et aussi sans saveurs
Je crois que je ne connaissais le joli mot bonheur.
J'étais bien résigné à poursuivre ma vie
Sur cette longue route toute remplie d'ennui
Lorsqu'un jour j'ai croisé dans un long escalier
Une femme inconnue qui m'a interpellé 
Elle m'a juste demandé une chose ordinaire
Mais lors j'ai ressenti un sentiment étrange 
Ce fut vraiment pour moi la parole d'un ange
J'existais pour quelqu'un, c'était extraordinaire.
Car j'étais enfermé dedans ma solitude 
Comme dans un cocon sans aucune ouverture
Qui m'empêchait de voir quelle était ma nature
Et de m'ouvrir à d'autres, comme c'est l'habitude.
Comme un simple détail peut vous ouvrir les yeux
Comme ma vie bascule, facile de dire adieu
À toute cette grisaille qui colorait mes jours
Dès lors qu'on prend conscience qu'on est fait pour l'amour.
Pierre-Jean Boutet
cambredaze.canalblog.com