image

Inaccessible
Noyé corps et âme dans l'eau de ton regard
Un pauvre cerf qui brame tout en gardant l'espoir
Qu'une petite flamme naîtra dans ces yeux clairs
Pour repêcher mon cœur avant qu'il ne se perde.
Suis tombé captivé par ton allure fière 
Que ce vrai port de reine, altière, te confère
Par cette ombre qui plane comme un sombre mystère 
Sur ta présence ici au milieu du désert.
Il y a tant de noblesse dans ta simplicité 
Quand tu vas et tu viens parmi ces réfugiés 
Au milieu de ces tentes qui sont ici plantées 
Dans ce camp de fortune où le temps s'est figé.
Tu apportes ton aide, tu prodigues des soins
Dans ta sobre tenue, tu aides ton prochain
Le sourire aux lèvres et l'amour dans les mains
Que j'envie cette flamme qui t'emmène si loin.
Tu es inaccessible dans cet ordre choisi
Toute entière dévouée à secourir autrui
Je le sais et pourtant mon cœur n'a pas choisi
Qui a volé mon âme et qui ainsi l'a pris.
Je te suivrai toujours et jusqu'au bout du monde
Être dans ton aura sera ma récompense
Mais je n'arrêterai, pas même une seconde
De voir naître en toi l'amour auquel je pense.
Pierre-Jean Boutet
cambredaze.canalblog.com