image

Un moment suspendu
Elle m'a sauté aux yeux cette vallée perchée
Quand après la montée plus haut j'ai débouché 
C'était inattendu au fond du défilé 
De trouver ce joyau, dans ces monts enchâssé.
Au fond était un lac qui reflétait le ciel
Où déjà une lune exhibait son croissant
Sur les pentes pierreuses brillaient mille ruisseaux
Sur les berges herbeuses des bêtes près de l'eau.
Sur un petit surplomb je voyais un refuge
Seul signe ainsi perçu d'une présence humaine
Présence incongrue, comme un subterfuge
Quand j'en espérais moins si loin des grandes plaines.
Le jour qui déclinait soulignait bien les lignes
Qui se détachaient nettes sur un ciel opaline
En haut se dessinaient comme en ombres chinoises
Des arbres et des pitons sentinelles d'ardoise.
Aucun vent ne soufflait comme si la nature
Ne voulait respirer pour que l'image dure
A peine entendait-on l'écho répercuté
D'un torrent dévalant sur son lit de rochers.
Un moment suspendu quand soudain tout se tait
Et que l'on croit surprendre le mystère du monde
Un moment défendu juste quelques secondes
Que moi j'avais surpris, mais déjà se défait.
Pierre-Jean Boutet
cambredaze.canalblog.com