image

Glisser
Je sens le sol sous moi qui soudain se dérobe
Je tombe en glissade, plus rien je ne contrôle 
Et dans mon désarroi ce qu'il y a de drôle 
C'est que je suis bien sûr de n'aimer pas le bob.
Voilà j'ai essayé de ces sports dits de glisse
Je dois bien l'avouer en rien ils ne me grisent
Ainsi monter descendre sans arrêt sur les pistes
Cela ne me plait guère et ce quoiqu'on en dise.
Ce que j'aime en revanche c'est glisser dans les airs
Dessous une grande voile ou sur un grand planeur
J'apprécie bien aussi les avions à moteur
Quand je vois de là-haut de quoi nous avons l'air.
Sur les ailes des vents et courants aériens
Bien se laisser porter et ne penser à rien
Là se laisser flotter et se sentir si bien
A des lieux des problèmes de tous les plébéiens.
C'est comme dans les rêves où l'on se sent voler
On se sent si léger, tout vous est dévoilé
Il n'y a qu'à se baisser pour alors attraper
Les choses que l'on veut et qui sont à nos pieds.
Alors s'il faut glisser que ce soit bien ainsi
Glisser comme en rêve au dessus des mépris 
Glisser comme un zéphyr à l'insu des méchants
Glisser comme caresse que l'on fait en passant.
Pierre-Jean Boutet
Tous droits reserves