19 juillet 2016

Recueillement

Recueillement   Des fumerolles nées des braises mourantes Des vapeurs qui ondoient au dessus des étangs Des fumées arrachées aux fines cigarettes Des brumes effilochées en écharpes fluettes   Surgissent parfois des rêves qui flottent dans les limbes Aussi évanescents qu’un pollen qui poudroie Aussi insaisissables qu’anguille ou lamproie Aussi immémorables que l’aura qui les nimbe   Des nuages poussés sur les côtes d’Afrique Des tempêtes de sable... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 20:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

19 juillet 2016

Langage d'amour

Langage d’amour   Je ne sais de l’amour quel est le vrai langage Je ne l’ai hélas pas eu en héritage J’ai cherché bien des fois et dans tous mes bagages Je croyais innocent, lui avoir donné des gages   Mais l’amour ne répond qu’au langage du cœur Il ne croit aux paroles que ne forge l’ardeur Si j’ai compris de lui comment faut lui parler C’est les mots et les gestes, qui doivent s’accorder.   Vous pourriez de l’amour suivre mille leçons Etudiez des... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 20:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 juillet 2016

Les grands changements

Les grands changements Les grands souffles du vent par dessus les montagnes Qui poussent les nuages à tous les horizons Les bourrasques du temps par dessus les nations Qui balayent leurs usages au feu de leurs passions Les tempêtes, aux cyclones qu'aime à créer Eole Qui ravagent nos plaines de l'équateur aux pôles  Les grandes révolutions auxquelles jouent les hommes Renversent les idoles, les vieilles idées gomment. Leur devons de tous temps, de bien grands changements Les aurions nous voulus, si les savions... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 20:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 juillet 2016

Dans les limbes

Dans les limbes Une aube pâlit, sa douce clarté  Un jour qui renaît, perce mes volets Le sommeil me fuit, rêves envolés  Leurs pauvres bribes peinent à résister. Je suis en suspens, les derniers limbes De mes voyages, trajets étranges  Sont la lumière qui alors nimbe Ce nouveau monde qui me dérange. Une transition m'est nécessaire Pour que j'émerge, vers ce vulgaire Pour que j'accepte de vivre encore Un autre cycle qui me dévore. La vie réelle je ne m'y fais pas Rien ne s'y passe, comme on... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 19:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 juillet 2016

Rien qu'un détail...

  Rien qu'un détail... J'ai tiré sur la feuille et l'arbre est venu J'ai aspiré la goutte, la rivière j'ai bu J'ai soufflé sur le sable, de désert y en a plus J'ai souri au nuage, la tempête j'ai eue. Parfois tu fais un geste qui paraît anodin Ce n'est pas plus du reste qu'un signe de la main Ce qu'alors tu récoltes, t'en es souvent surpris Se présentent à ta porte, toutes sortes d'ennuis. Couverture de laine, tu en vois dépasser Un brin là qui te gêne, tu te mets à tirer Hélas il se défait, le beau tissu... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 19:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]