image

Et après ? l’Utopie ?
 
Ce fut un grand tumulte, partout furent culbutes
Des culs par dessus tête, de fortunes mal faites
De trop cruelles pertes, c’était fini la fête
Des cours de bourse en chute, des patrons qui se buttent.
 
Un monde qui s’éboule en avalanches vides
Car il ne reposait que sur des illusions
Des jeux de casinos, des formules avides
Ça ne constitue pas solides constructions.
 
Le monde a explosé en silencieuses bulles
La finance a craqué entraînant dans sa chute
Des pays en entier, accros à ses calculs
Peut être après la purge, auront de nouveaux buts.
 
Mais pour ça il faudrait forger un idéal
Bien plus fort que l’argent, qui soit aussi génial
Compris de tous aussi, fascinant bien autant
Quand nous le trouverons, il sera enfin temps
 
De bousculer alors ces idoles mortelles
Que l’argent a créé, échappant aux tutelles
De chasser ce cancer des esprits et des cœurs
Pour réunir les hommes sur des choix bien meilleurs.
 
Je rêve l’humanité comme une entité
Où chacun a sa place et tous l’ont toute entière
Où règnent dans les cœurs la solidarité
Où les têtes et les bras travaillent avec leurs frères.
 
Où chacun est conscient que chacun est unique
Qu’il a donc mêmes droits à vivre une vie digne
Qu’il faut donc partager, c’est un devoir insigne
Et bannir la violence et ses lois tyranniques.
 
C’est la valeur bonheur qui devrait s’imposer
Ce sont les connaissances à bien valoriser
C’est la sécurité assortie de bien être
Ce sont des choses simples, pour contenter nos êtres.
 
Pierre Boutet
Cambredaze.canalblog.com