image

Flash back
 
C’était un temps béni celui de ma jeunesse
Il est bien embelli dans tous mes souvenirs
La vie m’y apparaît comme un beau cadeau
J’y jouais si souvent à la bête à deux dos.
 
C’était bien difficile dans ces jeunes années
L’avenir n’était pas si clair qu’il m’apparaît
Des questions me posais plus souvent qu’à mon tour
Je n’y vivais pas tant, d’eau claire et d’amour.
 
J’y pense bien souvent à mes jeunes années
Je n’en ai retenu que ce qui m’arrangeait
Avec la nostalgie, voyez comme ils s’effacent
Les moments difficiles, dont on ne garde traces.
 
J’étais bien tourmenté déjà par bien des peurs
Le monde déjà semblait annoncer les malheurs
Que l’époque connaît, j’en fais pas l’inventaire
Déjà je m’en souviens, elle criait la terre.
 
L’âge m’a apporté plus de sérénité
Je mesure la chance d’avoir pu traverser
Une vie parsemée de bonheurs ordinaires
D’avoir connu les joies, d’être mari et père.
 
Je n’ai pas de regrets sauf peut être d’abord
De n’avoir pas goûté autant que j’aurai pu
Avec cette énergie qu’a alors notre corps
Pour éprouver plus fort les émotions perdues.
 
Sans doute ai je été pour mon âge trop sage
Déjà préoccupé de tracer mon passage
De construire pour durer des choses dérisoires
Quand le temps tout efface sauf les belles histoires.
 
Pierre Boutet