image

Félicité 
Juste une fois mon dieu, juste une fois pitié
Laissez moi la toucher, laissez moi y goûter 
Cette félicité que l'on m'a tant promise
Dont la seule pensée j'avoue déjà me grise.
Une vie de labeur, une vie de devoirs
Porté à chaque jour par ce si bel espoir
Qu'il y aura récompense pour qui se tiendra droit
Qu'il y aura délivrance pour celui qui y croit.
Au bout de ce parcours devenu une quête 
Alors que chaque jour était une conquête 
Que ma vie est usée d'avoir été remplie
D'efforts et de souffrances sans même pousser de cri,
J'attends que la promesse d'aller en paradis
Qui est seule caresse à la fin de la vie
M'ouvre enfin les portes d'un moment d'allégresse
Quand j'en ai trop vécu de choses qui agressent.
Alors juste une fois, laissez moi donc la vivre
Je m'en réjouirai tant, alors si je m'enivre
Faudra pas m'en vouloir, elle sera si exquise
Cette félicité que l'on m'a tant promise.
Ce pari que j'ai fait, vous ne saurez jamais
Personne n'est revenu, las, pour en témoigner
Si j'aurai pu toucher en fruit de mon attente
Cette félicité qui de tous temps me tente.
Pierre Boutet
Tous droits réservés