20 juin 2016

Massacre

Massacre   La pluie bat aux carreaux de la porte-fenêtre Je sens monter des mots du profond de mon être Le temps est à l'orage et le ciel est chargé Je sens naître une rage, qui va tout ravager.   Des hommes sont venus sous la pluie, sous l'averse Moi je me tiens si nu, là tandis qu'ils conversent Des hommes tous armés de fusils et de verges Et je les vois violer dans ma maison les vierges.   Des soudards sont entrés un jour dedans ma ferme Moi... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 07:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

20 juin 2016

Promenade

Promenade   Pas à pas je gravis le chemin qui me mène Au but de ma sortie, ce jour je me promène Sur les pentes herbeuses des collines autour Tout au dessus de moi volent quelques vautours.   Un spectacle m'attend, ne m'y attendais guère Je suis pourtant tout près de mon propre repaire Mais des rochers fleuris ça sort de l'ordinaire Minéral, végétal font pas souvent la paire.   Dans ce coin de campagne la nature est reine On voit de ci, de là des... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 07:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 juin 2016

Amour quand tu nous tiens

Amour quand tu nous tiens   Je sens   Le glissement furtif de tes doigts sur ma peau Le baume de tes lèvres que je sens dans mon dos La chaleur de tes cuisses me brûle jusqu'aux os Tout au creux de mon ventre il fait soudain très chaud.   Toutefois   On a beau l'évoquer et on a beau l'écrire Quels que soient les mots, choisis pour le décrire L'amour ne vit jamais si fort dans les livres Il a besoin pour ça que l'on puisse le vivre. ... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 07:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 juin 2016

Lulu

Lulu Un jour sortit d'un œuf sur une blanche plage Un drôle d'animal pourvu d'une carapace Aussitôt le voilà qui se fraye un passage Vers la mer, il la voit, sait que là est sa place. C'est bien une tortue, qu'on appela Lulu Avait l'esprit tordu, ce qui lui avait plu C'était d'aller plus vite que toutes ses semblables Dans la course à la mer, sur la langue de sable. A peine arrivée, ses sœurs ont disparu Toutes vite avalées par la mer qui l'eut cru Quand elle se retourne, la voilà toute seule Elle trouve ça pas... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 07:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 juin 2016

Sur le bord de la route

Sur le bord de la route   Il était fatigué, il se sentait vidé Après la longue route, sans casser une croûte Il était épuisé, il se sentait vanné Tout rongé par ses doutes, après la longue route.   Alors il s’est posé, alors s’est arrêté Tout près de la redoute, tout au bord de la route Alors s’est allongé et ses yeux a fermé C’était fini les doutes, après la longue route.   Au matin il était, tout blanc et tout glacé Tout au bord de la route, il n’y... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 juin 2016

Après la pluie

Après la pluie   Quand la vie est chagrine, que le triste nous mine L'espoir qu'on assassine, que l'on fait grise mine Il suffit de croiser un regard un sourire Pour peut être retrouver toute la joie de vivre.   Passer des larmes au rire, quand un rien nous désarme Sortir de sa torpeur, réagir aux alarmes Se dire qu'après tout la vie est formidable En goûter à nouveau les aspects délectables.   Quand je suis au plus bas, que tout me paraît sombre Je... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

17 juin 2016

Méditation

Méditation   Au fil d’une eau qui court si claire et si pure Dans un ruisseau caché au cœur de la verdure Mille reflets changeants sur cette onde nature Mille miroitements sans aucune souillure   Mon regard est saisi par ces fluctuations Pris en lente hypnose par mouvements de fond Mon esprit est ailleurs, d’ailleurs il se confond Avec cette eau qui va, ma ligne d’horizon.   Me voilà transporté en pleine méditation Mes pensées sont vidées de toute... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 juin 2016

Les beaux engouements

Les beaux engouements   Je voudrai réveiller, enfouies au fond de moi Tous ces beaux engouements que j’avais autrefois Ces émerveillements qui me donnaient envie D’entreprendre et créer, enfin de donner vie   J’aimerai retrouver ces élans de mon cœur Ces attentes impatientes, obstacles à mon bonheur J’aimerai m’emporter dans tous ces enthousiasmes Qui m’entraînaient jadis dans tous ces beaux fantasmes.   Comme j’apprécierais de sentir ces poussées ... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 juin 2016

Au cœur des ténèbres

Au cœur des ténèbres   Au profond de la grotte, dans ses couloirs étroits Aux parois qui suintent et dans l'humidité Dans le froid permanent hiver comme été Se forment des couronnes pour des têtes de rois.   De vastes draperies tapissent les murs sombres Des colonnes tourmentées entre lumières et ombres Et mille concrétions de calcaire sculptées Ornent ces galeries depuis l'éternité.   Ce sont là les vestiges et les traces laissées Par de... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 juin 2016

Un jeu dangereux

Un jeu dangereux   Sans doute comme moi, vous fîtes mentements Sans penser à l'instant plus loin que le moment De ces petits écarts que l'on fait en passant Quand cela nous arrange et fait gagner du temps.   Sans doute que parfois cela est préférable Lorsque ça n'est pas plus que tous ces grains de sable Que sèment sous nos pas la force de nos envies Que ça ne change rien au cours de notre vie.   Et puis vient un moment, d'un mensonge plus lourd Dont... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]