image

Elle...
Elle joue de mes doigts posés sur le clavier
Elle guide mes choix des lettres et des espaces,
Des renvois à la ligne, chaque mot a sa place
Elle inspire mes vers, couchés sur le papier.
Je ne sais d'où elle vient, ni même à quoi elle tient 
J'ai souvent l'impression de ne contrôler rien
Les mots coulent de moi comme elle me les apporte
Ils semblent déjà prêts à ruer par la porte.
J'ai, je l'avoue, très peur qu'elle me quitte un jour
Comme elle m'a visité un beau jour de novembre
Sans l'avoir demandée et sans même l'attendre
Soudain elle était là, comme depuis toujours.
Depuis je me sens plein, ou bien je me sens vide
Selon que de ses ailes, elle me rend avide
D'écrire mes poèmes en inlassable quête
Ou qu'elle est absente, laissant libre ma tête.
Quelquefois je m'essaie à bien la provoquer
A l'inciter je crois à investir mes doigts
Mais il n'y a rien à faire, il ne se passe rien
Juste quelques ratés qui ne sonnent pas bien.
Quand à d'autres moments j'entends vibrer en moi
Quelques mots qui s'enchaînent, je les gardent précieux
Et dès que je le peux, j'écris ce en tous lieux
Afin de n'oublier cette musique, ma loi.
D'ailleurs chose étrange, je ne peux réciter
Aucun des mille textes qui me sont inspirés 
Pas plus que je ne sais lorsque je commence
Ou vont bien me conduire les mots de cette danse.
À partir d'un début, tout le reste s'enchaîne
Sans que je sache même, ce dont ça va parler
Je sais que c'est étrange, ce n'est pas un problème 
C'est même un phénomène qui va m'émerveiller.
Suis je donc possédé, oh la jolie démone !
De cela je crois bien parfois je le soupçonne,
Quand dans les yeux de proches, je vois qu' ils s'étonnent
D'observer sur le tard, ce à quoi je m'adonne.
Pierre Boutet
Tous droits reserves