30 mai 2016

Fatigué

Fatigué  Aux portes restées closes à nos pauvres espérances Aux épaisses murailles qu'il nous faudrait abattre Aux chemins tortueux par où passent nos chances Aux savants labyrinthes où on rebat nos cartes Je me suis tant heurté que j'en suis fatigué  Aux sourires hautains de ces belles de cour Aux gestes dédaigneux de ces dames d'atours Aux exigences folles de ces folles d'amour Aux refus obstinés de ces femmes des tours Je me suis tant heurté, que j'en suis fatigué  Aux puissants de ce monde... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 07:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

29 mai 2016

Une famille dans nos deux mains

Une famille dans nos deux mains Tu es orpheline, moi orphelin Dans nos familles on est pas bien Sur la colline t'as pris ma main Dans tes yeux brille un doux refrain Moi je devine, je suis malin Qu'on nous fait signe là tout soudain Et j'imagine des lendemains Ou s'éparpillent tous nos chagrins Si on lambine peut être bien Cette escarbille elle s'éteint Sur la colline notre destin Il nous désigne un vrai chemin Tu es orpheline, moi orphelin Pour des broutilles, pas de câlins Moi j'ai famine de jeux de mains ... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 mai 2016

Sur la berge

Sur la berge Je suis allé sur la berge Parmi les folles verges  J'ai parlé aux oiseaux Au milieu des roseaux Je leur ai dit ma peine D'avoir perdu ma reine J'ai pleuré de mon corps Toutes larmes dehors. J'ai bien regardé l'eau Dans le chant des oiseaux J'ai regardé au fond Mon malheur est profond. Un oiseau s'est posé  Là tout près de mon front Il m'a dit tu l'aimais Mais ne fais pas ce bond. J'ai regardé l'oiseau Et j'ai vu dans ses yeux Le regard de ma reine Qui consolait ma peine Alors... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 08:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 mai 2016

J'ai pas de haine, mais quand même...

J'ai pas de haine, mais quand même... J'ai pas de haine mais quand même  Quand je l'entends je gerbe J'fais pas peur aux enfants  Mais lui s'en va en courant. Avec ses mots terribles Il est si effrayant Pourtant dans son costume Il a l'air épatant Avec mes percings J'ai un air effrayant Pourtant malgré ma crête  J'suis doux comme un enfant Regardez le qui s'enfuit Il tourne le dos aux gens Il ne veut pas m'parler Il est pas innocent Tout ce qu'il dit, il ment Il se croit si puissant Il... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 07:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 mai 2016

Catastrophes

Catastrophes   Le spectacle effrayant d'un monde qui se défait Quand mille cataclysmes sont là qui nous effraient Quand tous les équilibres d'un système complexe Sont comme déréglés, oublieux de leur texte.   Planent bien des menaces sur notre paradis Augures annonciateurs de lendemains terribles Comme si un dieu vengeur nous avait pris pour cible Pour nous dire peut être que nous sommes maudits.   Ici la terre tremble et le sol se déchire Là les... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 22:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 mai 2016

Comment fais tu petite

Comment fais tu petite Comment vas tu petite du haut de tes vingt ans Comment sens tu petite déjà passer le temps Tu es à peine sortie des questions de l'enfance Des vrais défis du monde tu prends seulement conscience Comment fais tu petite avec tes vingt printemps Comment veux tu petite déjà changer de temps Tu devines déjà que la route est longue Que des milliers de gens aussi y vagabondent Comment peux tu petite à seulement vingt ans Comment peux tu petite, sourire tout le temps Tu ne doutes de rien et tu... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 15:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

28 mai 2016

Notre vie girouette

Notre vie girouette... Notre vie girouette balayée par les vents Nous avons fort à faire pour y garder un cap Les forces sont contraires et contrarient souvent La direction à suivre et que tous ces vents sapent. Il y a le vent du nord chargé de noirs nuages Qui accule nos bords et pousse au naufrage Le vent chargé de froid et de tous ces malheurs Qui prétendent aussi tuer notre bonheur. Voyez le vent de l'est qui nous vient du levant Qui veut faire basculer nos vies dans le printemps Le vent chargé d'espoirs et de... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 08:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 mai 2016

Où est passé l'enfant ?

Où est passé l'enfant ? Où est passé l'enfant joyeux de ma jeunesse Qu'a-t-il pu devenir après tous les chemins Qu'a dû suivre ma vie au fil de mon destin Comment le réveiller alors que le temps presse. Je veux lui demander quelle était sa recette Pour rêver et sourire tous les jours étaient fête  Que s'est-il donc passé pour qu'il se perde en route Pour qu'il s'efface enfin derrière tous mes doutes ? Parfois je crois saisir un geste qui m'agace Comme un clin d'œil narquois, comme on crierait : chiche ! ... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 07:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 mai 2016

Ma fiole

  Ma fiole À tous les monte en l'air, ces petites souris Tous ceux qui très furtifs se faufilent en silence À tous ces rats d'hôtel, ces petits ramoneurs Qui fouillent dans nos vies et dévalisent nos cœurs Je dis petits filous, rois de la cambriole Venez donc faire un tour dans ma jolie carriole À tous les plaisantins, les farceurs de la foire Tous ceux qui rigolards se gaussent en fanfare À tous ces rigolos, ces lutins de bistrots Qui entrent dans nos vies et s'en moquent de trop Je dis petits coquins,... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 18:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 mai 2016

Regard

Regard J'ai vu un paysan œuvrer hier dans son champ Il y semait du blé, des moissons pour demain J'ai vu le paysan disperser trop souvent Quelques poisons aussi que j'aurais dans mon pain. Tout dépend du regard que sur les choses on pose En essayant d'y voir des épines ou des roses J'ai vu dedans ma rue des soldats à ma porte Là pour me protéger de tous les loups qui rodent J'ai vu à la télé des morts que l'on emporte Tués par des soldats au cours d'une maraude. Tout dépend du regard que sur les choses on... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 11:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]