image

J'ai pas de haine, mais quand même...
J'ai pas de haine mais quand même 
Quand je l'entends je gerbe
J'fais pas peur aux enfants 
Mais lui s'en va en courant.
Avec ses mots terribles
Il est si effrayant
Pourtant dans son costume
Il a l'air épatant
Avec mes percings
J'ai un air effrayant
Pourtant malgré ma crête 
J'suis doux comme un enfant
Regardez le qui s'enfuit
Il tourne le dos aux gens
Il ne veut pas m'parler
Il est pas innocent
Tout ce qu'il dit, il ment
Il se croit si puissant
Il se moque des gens 
Il sourit tout le temps
J'voudrais lui dire attend
Explique moi comment 
En te trompant tout le temps
Gouverner tu prétends.
Mais il s'enfuit déjà
Dans sa bagnole blindée 
Entouré de Ninjas
Là pour le protéger
Si tu as la vérité
Pourquoi la peur des gens
Ca c'est vraiment suspect
Oui tu mens tout l'temps.
Regardez le qui s'enfuit
Il sait pas qui je suis
Pour lui j'suis un zombie
Chassé d'son paradis.
Il vit sur sa planète
Au milieu des puissants
Il voit par sa fenêtre
En bas grouiller les gens.
Il nous prend pour des cons
Avec tout son pognon
Alors il nous raconte
Des mensonges sans nom
Pour prendre le pouvoir
Il est bien prêt à tout
Il rira bien ce soir
En repensant à nous.
Il sait pas qui nous sommes
Nous les gens d'en bas
Nous sommes pauvres pommes 
Des hommes il le sait pas.
Pourquoi dans ce système
Nous élisons des gens
Qui disent nous connaître
Mais vivent autrement.
Pourquoi c'est pas des nôtres
Qui sortent de nos rangs
Qui pourraient nous comprendre
Et dignité nous rendre.
Il y a un lézard 
Dans tout ce bazar 
Je trouve ça bizarre
Qu'il y ait pas de hasard.
Il doit y avoir erreur
Dans ce jeu de malheur
Y a jamais d'erreurs
C'est toujours un des leurs.
J'ai pas de haine, mais quand même
Quand je l'entends, j'ai un problème.
Pierre BOUTET
Tous droits reserves