28 mai 2016

Catastrophes

Catastrophes   Le spectacle effrayant d'un monde qui se défait Quand mille cataclysmes sont là qui nous effraient Quand tous les équilibres d'un système complexe Sont comme déréglés, oublieux de leur texte.   Planent bien des menaces sur notre paradis Augures annonciateurs de lendemains terribles Comme si un dieu vengeur nous avait pris pour cible Pour nous dire peut être que nous sommes maudits.   Ici la terre tremble et le sol se déchire Là les... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 22:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

28 mai 2016

Comment fais tu petite

Comment fais tu petite Comment vas tu petite du haut de tes vingt ans Comment sens tu petite déjà passer le temps Tu es à peine sortie des questions de l'enfance Des vrais défis du monde tu prends seulement conscience Comment fais tu petite avec tes vingt printemps Comment veux tu petite déjà changer de temps Tu devines déjà que la route est longue Que des milliers de gens aussi y vagabondent Comment peux tu petite à seulement vingt ans Comment peux tu petite, sourire tout le temps Tu ne doutes de rien et tu... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 15:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 mai 2016

Notre vie girouette

Notre vie girouette... Notre vie girouette balayée par les vents Nous avons fort à faire pour y garder un cap Les forces sont contraires et contrarient souvent La direction à suivre et que tous ces vents sapent. Il y a le vent du nord chargé de noirs nuages Qui accule nos bords et pousse au naufrage Le vent chargé de froid et de tous ces malheurs Qui prétendent aussi tuer notre bonheur. Voyez le vent de l'est qui nous vient du levant Qui veut faire basculer nos vies dans le printemps Le vent chargé d'espoirs et de... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 08:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 mai 2016

Où est passé l'enfant ?

Où est passé l'enfant ? Où est passé l'enfant joyeux de ma jeunesse Qu'a-t-il pu devenir après tous les chemins Qu'a dû suivre ma vie au fil de mon destin Comment le réveiller alors que le temps presse. Je veux lui demander quelle était sa recette Pour rêver et sourire tous les jours étaient fête  Que s'est-il donc passé pour qu'il se perde en route Pour qu'il s'efface enfin derrière tous mes doutes ? Parfois je crois saisir un geste qui m'agace Comme un clin d'œil narquois, comme on crierait : chiche ! ... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 07:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]