image

Le cri de révolte
 
Dans un trou de souris tu pourras te cacher
Tout au fond d’une cave pour te faire oublier
Sans même un murmure tu t’y réfugieras
Derrière d’épais murs te dissimuleras.
 
Ils viendront te chercher tout plein de rage aveugle
Ils voudront effacer ta trace en terre meuble.
 
Très loin tu t’en iras après avoir parlé
Dans des pays ailleurs pour te faire oublier
Alors tu te tairas en silence muré
Tout au bout de chemins des cartes ignorés
 
Ils viendront te chercher tout plein de rage aveugle
Ils voudront effacer ta trace en terre meuble.
 
Plus le temps de crier vive la liberté
Noyé dedans la foule pour te faire oublier
Alors tu te fondras homme indifférencié
Dans des villes immenses, anonyme pensée
 
Ils viendront te chercher tout plein de rage aveugle
Ils voudront effacer ta trace en terre meuble.
 
Tout seul tu t’es dressé contre leur dictature
Courageux, inconscient, c’était pas ta nature
Tu as osé dresser devant leur imposture
Ta revendication et ta colère pure.
 
Ils viendront te chercher tout plein de rage aveugle
Ils voudront effacer ta trace en terre meuble
 
Ton cri est relayé partout de terres en terres
Voilà que se réveillent les âmes solidaires
Tu as lancé le vent à l’assaut de leurs aires
Qui les renversera tous ces tyrans vulgaires
 
Ils rageront alors tout plein de rage aveugle
Ne pouvant effacer ta trace en terre meuble.
 
Pierre Boutet