image

Ombre 
Ombre tu es présente en tout temps de ma vie
Planant comme un mystère oppressant sur mes nuits
Ombre tu empoisonnes chacun de mes soupirs
Par ton voile funèbre, tu gâches mes plaisirs.
Ombre immatérielle je sais tu es tapie
Tu te glisses, subreptice, dans ma moindre émotion
Tu sais sans y toucher, ternir joies et passions
Qui donc t'a pu semer au fond de mon esprit ?
Ombre comme tu troubles toutes mes sensations
Au sein de mes pensées tu te frayes ta route
Quand je suis sûr de moi, tu me mènes au doute
Envahissant poison au cœur du moi profond.
Ombre si familière, compagne de toujours 
Il me faudra peut-être bien t'accepter un jour
Indissociable fée, de toutes mes menées
Couleur sombre et muette, jusqu'à en terminer.
Ombre pourrais tu être cet étrange fardeau
Dont on m'a fait présent plutôt que d'un cadeau
Et dont je m'accommode à défaut de l'aimer
Chacun prend son parti de la fatalité.
Pierre BOUTET
Tous droits reserves