image

Vieillir
Que se passe-t-il donc, je m'élance et je chute
Hier pourtant je sautais par dessus toutes haies
Mais que m'arrive-t-il qui ose me freiner ?
Qui ose m'empêcher que d'atteindre mes buts.
Jusqu'ici non jamais mon corps n'm'avait trahi
J'y pensais même pas tant il m'avait suivi.
Les efforts s'enchaînaient et n'étaient pas finis
Que déjà je pensais à dérouler mes nuits.
A présent tout à coup je ressens des douleurs
Un genou qui me gêne, une vertèbre à l'honneur
Le souffle se fait plus court lorsque encore je cours
Je ne vous parle pas de quand je fais l'amour.
Pourtant sont dans ma tête mille et un projets
Pourtant j'ai appétit pour aimer, pour manger
Pourtant je me sens jeune et encore plein de sève 
Pourtant je fais encore pour l'avenir des rêves.
Je regarde au compteur et lors je réalise
Les années ont passé, j'en ai plein ma valise
Les aiguilles rappellent le triste rendez vous
Après folle jeunesse, il y a vieillesse au bout.
Dois je me résigner ou bien lutter encore
Moi je continuerai à engager mon corps
Le pire serait sans doute que de baisser les bras
C'est pas en arrêtant que ça repartira !
Profiter jusqu'au bout de notre vie qui passe
En user bien à fond jusqu'à ce qu'on trépasse 
Goûter chaque minute car elle compte double
Dès lors que du grand âge on ressent tous les troubles.
Pierre BOUTET
Tous droits reserves