image

Sous terre
Le jour où il ne nous restera
Que le rêve pour se tenir droit
Où ce monde n'aura plus couleurs
Où il ne sera plus que douleur
Le jour où le rêve ne servira
Non plus à préparer la suite
Mais où par force il deviendra
Le seul moyen de notre fuite.
Alors n'existeront plus, ces rêves d'autrefois
Ceux que nous nourrissions en espérant toujours
Un monde bien meilleur où régnerait l'amour
Ceux qui lors nous disaient, en l'avenir ai foi.
Le jour où les fenêtres closes
Effacerons les belles choses
Où il n'y aura plus d'ouverture
Pour observer mère nature.
Le jour où à cent pieds sous terre
On vivra privés de ciel et mer
Où seules de pauvres images
Nous montrerons des paysages.
Qui pourra dire alors, qu'existe un soleil
Que nous vivions jadis au milieu de merveilles
Que chacun était libre de parcourir ce monde
Ou de danser sa joie en faisant mille rondes.
Le jour où des humains comprendront
A nouveau que la terre est la mère 
Qu'en toutes choses on la vénère 
Peut être qu'alors les rêves renaîtront.
Le jour où les humains tireront
De leurs erreurs les bonnes leçons
Où enfin tous ils accepteront
Qu'ils ne sont sur terre qu'un maillon.
Alors il leur sera permis d'être libres
En bonne harmonie avec tous les vivants
Chacun à sa place, tous aiment y vivre
Sur la planète terre, en nouveaux arrivants.
Pierre BOUTET
Tous droits reserves