image

Promenade
Je vois les fleurs de magnolias jonchant le sol elles reposent
Elles y font un tapis doux aux couleurs nacres blancs et roses
J'entends autour de moi les chants, les bruyants pépiements
De mille oiseaux qui dans le ciel font mouvements et tournoiements
D'ailes
L'odeur entêtante et musquée de fleurs couleur aigue-marine
Qui flotte dans l'air ce beau matin, vient taquiner mes narines
Éveille en moi des sentiments, qui volent comme des mouettes
Portées par les courants chauds et leurs battements
D'ailes
Les rayons du soleil à travers le tissu viennent chauffer ma peau 
Alors je m'abandonne sans plus d'hésitation sur un banc de repos
Ce moment est fragile, il est comme suspendu dans le temps
J'espère qu'il durera pour moi aujourd'hui, plus qu'un seul mouvement
D'ailes
Autour de moi les promeneurs s'en retournent enfin chez eux
Le parc si animé de ces vies impatientes se vide peu à peu
Le jour alors pâlit, le soleil encore brille de ses dernières lueurs
Je dois gagner mon gîte, revenir à pas lents, car je ne peux me passer
D'Elle.
Pierre BOUTET
Tous droits reserves