image

Atterrissage 
Tu rêves d'autres choses, ce jusqu'à l'overdose
Lors mon bouquet de roses plaidera-t-il ma cause ?
Je vois que tu t'égares, tu erres de gare en gare
J'ai pour toi tant d'égards, mais n'est-il pas trop tard ?
Surtout quand tu planes, très haut loin de tes fans
Vois tu encore leurs âmes, tournées vers cette flamme ?
Quand ta voix les emporte, les émeut de la sorte
Sais ce que leur importe que tu ne sois pas morte ?
Reviens de ces voyages, oubli ces aiguillages
Redeviendras tu sage, fin des enfantillages ?
Je vois que tu hésites, chasse ces parasites
Ta nouvelle conduite ne sera pas fortuite.
La musique est ta chose, pas besoin d'overdose
Tu es un bouquet de roses, ça vaut toutes les causes.
Puisque tu te répares, tu redeviens gaillarde
J'ai un dernier regard, j'ai eu plus que ma part.
Maintenant quand tu planes, sous les yeux de tes fans
Tu parles à leurs âmes, tu rallumes leur flamme.
Et ta voix les transporte, comme des feuilles mortes
Tu es à présent si forte, que tu leur fait escorte.
Tu étais en voyage, dans d'autres paysages
Mais ton nouvel adage, d'avoir meilleur ancrage
Maintenant tu t'agites, tu ne prends plus la gîte
L'énergie qui t'habite, prie pour qu'elle ne te quitte.
Pierre BOUTET
Tous droits reserves