20 avril 2016

Musiques Célestes

  Musiques célestes Jouer avec mes mains sur des harpes célestes En joyeux virtuose maîtrisant tous mes gestes Et sentir dans ma chair les mille variations De ces sons qui s'élèvent pour vivre mes chansons Promener quelques doigts sur des cuivres brillants En agile musicien provoquer ces élans Faire vibrer les coeurs, qui dansent à l'unisson De ces sons qui s'égrènent au fil de mes chansons Frotter paume et doigts au metal de ces cordes En tzigane inspiré ma guitare déborde  Et entraîne autour de moi... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 17:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

20 avril 2016

Intrus

Intrus Le temps semble immobile au profond du désert Où les sables et les roches si lentement s'érodent Où les jours se succèdent sans que rien ne s'y passe Que la course du soleil au dessus dans l'espace. Dans le noir des abysses où jaillissent des sources Depuis la nuit des temps des flots de lave y sourdent Les milles fumerolles qui s'élèvent comme cierges Rien ne vient les troubler tant le temps y est vierge. Au sommet des montagnes où règnent des glaciers Où les vents et les pluies font éclater les roches ... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 17:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 avril 2016

Musiques

Musiques Jouer avec ses mains sur des harpes célestes En joyeux virtuose maitrisant tous ses gestes Ne sentir dans sa chair que les mille variations De ces sons qui s'élèvent pour vivre les chansons. Promener quelques doigts sur des cuivres brillants En brillant musicien provoquer des élans  Faire vibrer les chairs qui dansent à l'unisson De ces sons qui s'égrènent au fil de mes chansons. Frotter paume et doigts au metal de ces cordes En tzigane endiablé ma guitare déborde  Et fait sauter bien fort... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 17:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 avril 2016

Ancrage

  Ancrage J'ai hâte d'arriver jusqu'à mon port d'attache J'étais parti longtemps pour de multiples tâches Sans savoir ni comprendre tout ce que je laissais Sans saisir à l'époque tout ce que je perdais. J'étais jeune en ce temps le monde m'appelait Je rêvais de connaître bien d'autres aventures Que celles que réservent une vie bien trop sûre Je voulais du nouveau, je voulais m'envoler. Alors je suis parti sans remords ni regrets Je me suis en allé et sans me retourner N'écoutant ni les pleurs ni même les... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 17:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 avril 2016

Dernier mot

Dernier mot Que sais tu de la vie toi petit homme triste Qui t'a mis dans ce jeu, que fais tu sur la piste ? Pourquoi cours tu ainsi, peux tu donc me le dire Vers quoi te presses tu, est une façon de vivre ? Que comprends tu à ça, où vas tu de ce pas, Tes jambes qui s'agitent et aussi bien tes bras Je vois tes lèvres bougent cela pour dire quoi Qu'un autre n'a pas dit au moins dix mille fois ? Qu'as tu donc dans la tête, et elle te sert à quoi A deviner peut être à quoi riment tes choix Que vois tu de ce monde,... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 17:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 avril 2016

En vrac et sans coutures

En vrac et sans couture Par la barbe des nains et la queue des comètes Par le cri des titans et celui des commères Par les jurons lancés du fond de la taverne Par la robe des fées, la jupe de Minerve Je n'en crois pas mes dieux, la berlue souveraine J'ai du boire des cuves de vins trop frelaté J'ai surement rompu tous les pactes de laine J'ai du manquer aux voeux d'une âme égarée  Devant moi est la glu dont on fait les couronnes Elle se tient éclatée elle n'est plus sur un trône  Ses larmes et son rire... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 17:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 avril 2016

Essai

Essai Le berceau des espoirs comme il apparait vide La barque des désirs est pleine de gens avides Le train des catastrophes est lui à pleine allure La corne d'abondance, tarit mère nature. Le bal des hypocrites a toujours fait le plein La danse des démons comme elle bat son plein Les cris des malheureux ne sont plus entendus Le monde, à l'argent, s'est désormais vendu. Les assiettes sont remplies au festin de l'enfer La planète tressaute en tremblements de terre Le spectacle est offert aux foules... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]