15 avril 2016

Où vont les hommes

  Où vont les hommes ? Mais que veulent les hommes Le savent ils eux mêmes Entre amour et haine Il n'existe de somme Mais que peuvent les hommes Le savent ils eux mêmes Entre la vie, la guerre Car aux deux ils s'adonnent Mais qu'aiment donc les hommes Le savent ils eux mêmes  Violences ou caresses Les deux ils trouvent bonnes Mais que sont donc les hommes Le savent ils eux mêmes Des monstres ou des dieux Comment donc on les nomme ? Mais où vont donc les hommes Le savent ils eux mêmes  ... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 21:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

15 avril 2016

Desir de toile...

  Toile Tu inscris sur ma peau en fines stries sanglantes De tes ongles acérés les plaisirs de l'amante Tu tatoues passionnée ces signaux dans ma chair Qui ressemblent à des ergs dans le sable des déserts. Tu graves bien des marques sur mon corps désarmé Des dessins sans sujets comme autant de sentiers Ce sont comme des plans de tes amours voraces Qui zèbrent ainsi mon dos de bien étranges traces. Combien de temps encore serais je ton parchemin Il reste de la place pour dire tes chemins Je rêve de pouvoir... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 13:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 avril 2016

Je me fonds

  Je me fonds Je suis la lente caravane engluée misérable dans les sables du temps Je me perds comme en rade, échoué lamentable sur les rives des vents Je reste en suspens comme entre deux âges, ravagé immobile et pourtant impatient Je ressens le passage obstiné, incessant, de vagues successives de fragiles instants. Où sont passés les gens, et les choses, les moments Où sont enfuis tous ceux qui vivaient en ce temps ? Pourquoi ont disparus tous les amours d'antan Pourquoi donc sont partis, absents dorénavant ? ... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 12:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 avril 2016

Detours

Détours  Au rebours de toute vérité, il y a le mensonge Au rebours de la réalité, il y a nos beaux songes Au détour de mes trahisons, on trouvera mes peurs Au détour de ma déraison qui fera mon malheur. A l'entour de ma raison, existe bien la paix A l'entour de mes passions, y règnera la sagesse Dans le four de mes folies, tes yeux sont une caresse Dans le four d'un cœur épris, ton regard est une épée. Dans la cour là où tu vis, c'est là qu'est mon seul pays Dans la cour où je te vis, depuis lors je suis... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 10:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 avril 2016

comme un savon dans la baignoire

  Comme un savon dans la baignoire Comme la goutte sur la vitre, Parfois on glisse sur la pente Quand je perds pied dans la descente Certains croient que je fais le pitre. Alors quand les vents sont contraires Montre ta meilleure figure Inutile de chercher à plaire Si tu es en déconfiture. Ne laisse jamais tes faiblesses Visibles aux yeux de qui ne t'aime La plupart des gens n'ont de cesse Que de jeter des anathèmes. Seuls parmi tes plus proches amis Sont ceux qui te viendront en aide Sans rien... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 09:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 avril 2016

L'ascension

  L'ascension Je suis au pied de l'arbre, rugueuse est son écorce Son sommet se perd loin au delà de ses branches J'entends rire mes copains, ils disent que je flanche Pour gravir ce géant aurais je assez de forces ? Du haut de mes dix ans, jouant sur ce théâtre  Les aiguilles à mes pieds font un tapis brunâtre  J'attaque l'ascension, je suis un imbécile Je trouve bien les prises, la montée est facile. Je commence à voir là, au dessous de moi Le sommet des autres arbres et là j'ai un peu froid ... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 07:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]