image

Aiguillages
Un jour vient après l'autre sans qu'on y prenne garde
On se laisse entraîner dans la course immuable
La vie est si pressante qu'il est bien assez rare
Que l'on pose question sur nos pas dans le sable.
On est si absorbé par le où, le comment 
Par les gestes imposés par nos propres survies
Par réponses à donner aux problèmes urgents
Que l'on oublie souvent d'interroger nos vies.
Pourquoi on fait tout ça, est ce par habitude
Sommes nous sur des rails dans notre solitude
N'avons nous d'autre choix avant le terminus
Qu 'enchaîner mille gestes sans avoir aucun but ?
Si la fin est inscrite, le chemin c'est l'envie
A chacun d'entre nous d'ouvrir des aiguillages
De trouver le fil rouge pour en guider sa vie
D'explorer quelques voies et n'être pas trop sage.
Même si le destin joue pour nous quelques cartes
Il n'est pas interdit d'abattre nos atouts
Quant à moi je l'avoue bien souvent je m'écarte
Des voies trop bien tracées pour y aller au bout.
Pierre BOUTET
Tous droits reserves