image

Envol
 
Au sein des rêves bleus, sur des lagons tranquilles
Sous des voiles légères, au fil des alizés
Ma pirogue fuseau, au souple balancier
Glisse comme un zéphyr, elle paraît immobile.
 
Bercé par une houle, en clapotis furtifs
Il flotte sur les vagues mon timide esquif
Il m’emmène au loin, vers le large sans fin
Qu’importe où me conduit le hasard du chemin.
 
Je me laisse emporter au gré de ces courants
Je m’en remets au flot, je m’en remets aux vents
Mon corps est étendu au creux de ce bateau
J’y repose inconscient, vaincu par manque d’eau.
 
Sevré depuis longtemps de toute compagnie
Je délire tout seul mes longues litanies
Mes rêves de retour vers la terre bénie
Où je naquis un jour, c’était une autre vie.
 
Prisonnier de mon île, j’ai fait un paradis
Mais un paradis vide, c’est pas le paradis
Alors je me suis fait du tronc d’un vieux palmier
Une barque porteuse de mes espoirs derniers.
 
Quelques noix de coco et vogue la galère
Je suis allé au bout je n’ai plus rien à perdre
Mieux vaut tenter ma chance, confier à l’océan
Le soin de décider, que vivre dans ce néant.
 
Pauvre vieux Robinson, suis parti dans des songes
Abusé par la soif, je ne vois le mensonge
J’ai dépassé le cap des angoisses, de la peur
Je suis déjà en route vers un lointain ailleurs.
 
Claire sera ma fin, les abysses prendront
Quand ce sera fini, mon vieux corps desséché
Mais mon âme bien avant se sera envolée
Vers le paradis bleu, à grands coups d’aviron.
 
Pierre Boutet
Tous droits reserves