02 avril 2016

Chemins de fortune

Chemins de fortune Nous arpentons sans fin des chemins de fortune Ne savons pas très bien s'ils mènent à la lune Parfois ce sont déserts, à l'infini des dunes D'autres fois des forêts, hautes comme des hunes Infinité de routes, et tant de carrefours Qui de ce labyrinthe, la trouvera l' issue ? Les voies sont multiples, elles font des détours J'oublie où est le but, mais l'ai je jamais su ? Au bonheur de la chance, on peut se confier Si tu as bonne étoile, elle sera ton cocher Si tu trouves la carte pour mieux te... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 18:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

02 avril 2016

Détour

Détour J'aperçois quelques éclats qui filtrent sous les arbres J'avance et je vois une fontaine de marbre D'où coule dans une vasque, une eau claire et fumante dans l'état où je suis, elle me parait tentante. Je me retrouve nu, dans l'air vif et glacial Je me plonge aussitôt, dans cette eau de Tentale La chaleur m'envahit en ondes bienfaisantes Mes muscles trop raidis, voila qu'ils se détendent. Je goûte, me délecte, cette source je hume S'en dégagent des vapeurs qui s'élèvent en brume Elles voilent les entours... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 17:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 avril 2016

je l'attends

Je l'attends.... J'observe dans les cieux les larges traînées blanches Des avions qui sillonnent le monde en tous sens Je rêve et j'espère qu'elle se trouve à bord Et que dans quelques temps elle sera sur mon corps. Je l'attends J'observe les sillages des grands bateaux sur l'eau Ils emmènent en voyage de jolis matelots Je rêve et j'espère qu'elle se trouve à bord Et que dans quelques heures, je serrerai son corps. Je l'attends Je vois passer les trains qui zèbrent la campagne Leurs wagons emmènent tant de... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 10:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 avril 2016

Un caillou dans la chaussure

  Un caillou dans la chaussure J'ai trouvé ce matin, en mettant mes chaussures Un caillou bien coquin, coincé dans la semelle Si je ne l'avais vu, j'aurai une blessure Et j'aurai eu grand peine à jouer les gazelles. Dans la vie ordinaire, on les sent pas toujours Les grains qui nous empêchent d'aller jusqu'au bout Les pièges qui se trouvent sous chacun de nos pas Et dans lesquels on tombe, quand on ne les voit pas. Parfois comme c'est bête, ça tient à pas grand chose Réussir ce qu'on veut, brisé par quelque... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 10:18 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
02 avril 2016

La part de l'animal

  La part de l'animal Je chanterai du monde les merveilles infinis Je pleurerai du monde les horreurs innombrables Quand l'ombre et la lumière ensemble sont capables De donner à nous, hommes, un terrible tournis. À quoi tient ce mystère, est ce équilibre nu Est ce la condition où nous sommes tenus Est ce lutte éternelle du bien contre le mal Ou est ce la nature, qui trouve ça normal ? Je chanterai de l'homme les bienfaits innombrables Je pleurerai de l'homme cruautés innommables  Quand au profond de... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 09:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]