image

Arrivée 

Mon cœur bondit et je trépigne 
Je vois déjà au bout de la ligne
Le nez vainqueur du train de nuit
Elle est dedans toute ma vie.
Elle me revient
Et de si loin
Elle me revient
C'était sans fin
Elle est partie il y a deux ans
Pour étudier c'est important
Dans un pays en Occident
Cela a duré trop longtemps
Elle me revient
Et de si loin
Elle me revient
C'était sans fin
Je l'imagine grande et digne
On s'est écrit bien mille lignes
On s'est juré pas s'oublier
Nous sommes nous si forts liés 
Elle me revient
Et de si loin
Elle me revient
C'était sans fin
Le train arrive, se met à quai 
Je vois descendre un laquais
Derrière lui c'est ma princesse
Mais à côté voyons, qui est ce ?
Elle me revient
Et de si loin
Elle me revient
C'était sans fin.
Ce grand dadais qui lui sourit
Qui tend sa main, elle l'a prise
D'un sourire elle remercie
Puis tourne vers moi des yeux ravis
Elle me revient
Et de si loin
Elle me revient
C'était sans fin.
Elle tend ses bras et elle rit
Je cours vers elle un peu surpris
Je suis aux anges elle est là 
Et elle m'aime sans tralalas.
Elle me revient
Et de si loin
Elle me revient
C'était sans fin.
Après une si longue absence
Le vertige saisi mes sens
Je me nourris de sa présence 
Et je ris de son innocence.
Elle me revient
Et de si loin
Elle me revient
C'était sans fin.
Nous sommes réunis enfin
Pour poursuivre notre chemin
Au bas d'un joli parchemin
Nous allons unir nos deux mains.
Elle me revient
Et de si loin
Elle me revient
Joli mot fin.
Pierre BOUTET
Tous droits reserves